Du requin-renard, une espèce protégée et menacée, était en promotion à l’Intermarché d’Argelès-sur-Mer

requin-renard, une espèce protégée

De nombreuses associations de protection de la nature se sont indignées de voir du requin-renard en promotion sur les étals de la poissonnerie de l’Intermarché d’Argelès-sur-Mer. En effet, comme le dit France Bleu Roussillon, on pouvait le voir affiché au prix de 12,50€ le kilo, avec la tête du requin-renard mise en avant sur l’étal.

Bien que sa vente soit interdite lorsque la pêche est volontaire, elle est néanmoins tolérée si elle est accidentelle, ce qui arrive régulièrement lors des pêches non-sélectives où vit le requin-renard.

Lamya Essemlali, présidente de l’association Sea Shepherd France, a été la première à s’exprimer sur la photo qui a suscité la polémique,

« C’est le côté pervers de la loi de protection. On se retrouve avec des espèces menacées dans les poissonneries. Là, c’est Intermarché, mais c’est très commun en fait, ce n’est pas quelque chose d’exceptionnel. C’est un vrai problème pour les espèces menacées, elles n’ont pas de protection réelle. »

Depuis les nombreuses réactions des internautes et des associations, l’Intermarché d’Argelès-sur-Mer a retiré le requin-renard de la vente et déclaré qu’il s’agissait de « regrettables initiatives isolées.» Le requin-renard a été remplacé par de l’espadon et du thon rouge en promotion, qui sont malheureusement également des espèces menacées.

Phillipe Blot

Étant un grand passionné de nature, j’ai toujours eu à cœur de protéger mon environnement et de faire de ce monde un monde meilleur. Au fil des ans, j’ai essayé d’adopter un nouveau mode de vie, je n’achète plus rien de neuf et j’ai adopté le style de vie zéro déchet afin de diminuer mon impact sur l’environnement. Je suis également très bricoleur, j’adore récupérer et retaper les vieilles choses afin de leur redonner une nouvelle vie, j’en ai d’ailleurs fait mon métier. Ainsi, je me suis dit que je pourrais peut-être aider les gens à aller dans la même direction que moi. une vie avec un impact moindre sur l’environnement grâce à des alternatives et des astuces simples que je partage dans mes articles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *