Le 4 Septembre 2018. Image crédit :depositphotos.com

Rester à la maison avec nos enfants serait plus difficile que d’aller au travail

Par Louise Meunier

D’après une étude, rester à la maison avec nos enfants est plus éprouvant que d’aller au travail, le calme n’est pas toujours bon signe, et rien n’est comparable à la douleur du petit orteil qui se cogne dans un Lego.

Aujourd’hui, seulement 50% des nouveaux parents pensent que fonder une famille est une expérience parfaite.

Une enquête nationale réalisée auprès de nouveaux parents a indiqué quelques unes des perles de sagesse que nous réalisons seulement après avoir eu notre premier enfant. Quand vous aurez votre premier enfant, vous réaliserez que vous ne finirez jamais une tasse de thé (22%), que vous mangerez la majorité de vos repas avec une seule main (33%) et que vous regarderez seulement la télé en replay (19%).

Avant de devenir parent pour la première fois, vous ignorez que votre dos vous fera toujours souffrir (17%), que vous ressentirez un amour totalement inconditionnel pour la première fois (42%) et que la peau de votre enfant est la meilleure odeur au monde (32%).

Près de la moitié des parents reconnaissent qu’ils ne s’attendaient pas à ce que quitter la maison devienne une opération militaire

Parfois, un verre de vin est la seule solution (13%), vous réalisez que vos tapis et canapés auront des taches permanentes.

Un quart des personnes interrogées pensaient bêtement que l’allaitement serait simple, 28% pensaient pouvoir emmener leur enfant n’importe où, et 32% croyaient qu’ils allaient tout partager avec leur partenaire à 50/50.

Après avoir eu leur premier enfant, seulement la moitié des nouveaux parents croient encore que le fait de fonder une famille est une expérience parfaite (48%), et seulement 41% pensaient que le fait d’avoir un bébé les rapprochait de leur partenaire.

55% des parents admettent que le fait d’avoir un bébé est un travail difficile, même avec un solide soutien.

Lire également : Pardonnez à vos parents, ils ont fait du mieux qu’ils pouvaient

Près de la moitié (43% des parents) admettent qu’ils ne s’attendaient pas à ce que quitter la maison devienne une opération militaire, avec près du tiers (31%) surpris de découvrir que rester à la maison avec un enfant est plus difficile que d’aller au travail .

Parmi les autres chocs, citons toujours la fatigue (selon 39% des parents) et le fait de se rendre aux toilettes en toute quiétude (38%).

Le sondage de plus de 1 500 parents, commandé par AVEENO Baby, a révélé que l’importance des lingettes pour bébés ne pouvait être sous-estimée, 41% des parents s’étonnant de découvrir qu’elles pouvaient servir à de nombreuses autres choses.

42% des parents déclarent avoir ressenti un amour inconditionnel complet pour la première fois.

Rebecca Bennett, spécialiste de la peau chez AVEENO® Baby, a déclaré: « Devenir parent est une expérience incroyable, mais nous comprenons que le fait d’entrer dans ce nouveau chapitre de la vie peut aussi être source de stress et d’inquiétude. »

«De ce que vous mettez dans la bouche de votre bébé à ce que vous mettez sur sa peau, chaque petite décision devient beaucoup plus importante et vous avez peur de ne pas faire le bon choix ou que les autres vous jugent. »

Malgré Google et les livres d’auto-assistance, l’étude a révélé que nous comptions toujours sur notre mère pour obtenir des conseils, 45% des personnes ont déclaré qu’elles n’auraient pas pu se débrouiller sans les conseils de leur mère.

71% des personnes interrogées estiment que les médias sociaux rendent les parents plus compétitifs,
et 22 % déclarent qu’ils ressentent une pression constante pour être les «parents parfaits».

De plus, les principales préoccupations des nouveaux parents étaient le développement (qui préoccupait 27% des personnes), l’alimentation (22%) et le sommeil (9%).

Lire aussi : Les psychologues conseillent aux parents de ne pas complimenter leurs enfants trop souvent

Source : https://www.thesun.co.uk/news/6944574/staying-at-home-with-children/

Notez cet article