rôle parental

Le rôle parental aurait son importance dans le développement de certaines maladies mentales chez les enfants

Le 1er Octobre 2017. Image crédit : Pixabay

Le rôle parental aurait son importance dans le développement de certaines maladies mentales chez les enfants

Les enfants sont de plus en plus touchés par les maladies mentales. Elles ont augmenté rapidement au cours des 15 dernières années et sont devenues une véritable épidémie. Les statistiques sont inquiétantes. À l’heure actuelle, 1 enfant sur 5 est atteint d’une maladie mentale. Il y a eu une augmentation du TDAH de plus de 40%, et la dépression chez les adolescents a augmenté de plus de 35%.

Pour finir, le taux de suicide chez les enfants âgés de 10 à 14 ans a augmenté de 200%. Que leur arrive-t-il ?

Le rôle parental aurait son importance dans le développement de certaines maladies mentales chez les enfants :

QUI SONT LES RESPONSABLES?

Beaucoup de parents reprochent aux systèmes scolaires de ne pas voir ce qui se passe chez les enfants, mais les écoles ne peuvent pas être toutes responsables de cela. Des recherches révèlent que le style parental peut également avoir un impact énorme sur le développement du cerveau d’un enfant, ce qui entraîne le développement d’une maladie mentale.

Le problème pourrait être que les enfants n’ont plus l’enfance saine d’autrefois. Leurs parents travaillent tellement qu’ils sont émotionnellement indisponibles et incapables de leur donner le soutien dont ils ont besoin. Les enfants n’ont plus de responsabilités importantes dans la maison. Ils ne dorment pas suffisamment la nuit soit à cause de la technologie soit à cause de l’absence d’horaires à la maison . Tous ces facteurs sont mauvais pour l’enfance de nos enfants.

COMMENT CONTRIBUER À RÉSOUDRE CE PROBLÈME?

En tant que parents, nous devons commencer à assumer certaines responsabilités pour nos enfants. La plupart des parents doivent montrer à leurs enfants qu’ils ne sont pas leurs amis, mais leurs parents. Ils doivent commencer à utiliser la discipline, ou les enfants croiront que tout leur est dû et quand les choses ne se passeront pas comme prévu, c’est à ce moment-là qu’ils craqueront.

Changer de style parental peut aider à résoudre cela. La plupart des parents n’utilisent pas le mot «non» avec leurs enfants, ce qui ne fait qu’entraîner des comportements à l’école et en public qui sont déplacés. Si les parents intensifient leurs efforts et disent à leurs enfants ce qu’ils peuvent et ne peuvent pas faire, leur comportement changera.

Sortir avec nos enfants est une autre façon de les faire sourire et de faire profiter de la vie. Faire de la randonnée, du camping et des promenades peut aider les enfants à être heureux et reconnaissants pour ce qu’ils ont autour d’eux chez eux et dans la nature. Enfin, la mise en place d’un horaire fixe pour dormir est impératif. Cela inclut l’arrêt de de la technologie au coucher. Cela aidera les enfants à mieux dormir et à être en pleine pour la journée.

maladies mentales

Amy E. Tiller, B.S, et al, “The Influence of Parenting Styles on Children’s Cognitive Development », https://www.kon.org/urc/tiller.pdf

Families and Work Institute, Rethinking the Brain: New Insights into Early Development, https://www.kidsource.com/kidsource/content4/brain.development.html#credits

Amber Lewis, “Every Parent-Child Interaction Shapes the Brain », https://theattachedfamily.com/membersonly/?p=1405

Athealth.com, https://www.athealth.com/Practitioner/ceduc/parentingstyles.html

Sources le rôle parental  : https://www.psychologytoday.com/ et https://www.brighthubeducation.com

Notez cet article