Rompre avec un narcissique demande beaucoup de courage

Rompre avec un narcissique

Le 10 Février 2018. Image crédit : Pixabay

Rompre avec un narcissique demande beaucoup de courage

Au début, les narcissiques peuvent être charmants, attrayants et intéressants. Évidemment, lorsque votre relation a commencé, vous ne saviez pas qu’il était narcissique. Il était l’homme le plus charismatique et le plus attentionné de tous les temps. Rapidement, vous avez vu son vrai visage: vous avez vu qu’il était vaniteux, manipulateur, et que rien n’est jamais de sa faute, et tout s’est transformé en cauchemar.

Sortir avec un narcissique est une montagne russe émotionnelle. Quand vous êtes avec un narcissique, tout tourne autour de lui, et il est le centre de l’attention. C’est déroutant, épuisant et émotionnellement difficile. Après un certain temps, vous avez réalisé que la seule chose que vous pouviez faire était de quitter cette relation malsaine. Mais, la rupture ne met pas fin à vos souffrances émotionnelles.

Rompre avec un narcissique :

La seule chose plus difficile que d’être dans une relation avec un narcissique est de rompre avec. Voici ce que c’est de rompre avec un narcissique et ce à quoi vous devez vous attendre.

Chaque rupture est dure et douloureuse. Mais, la plupart des ruptures suivent les mêmes schémas: l’un des partenaires s’en va, les deux s’affligent pendant un certain temps, et tout le monde continue sa vie. Mais, quand il s’agit des narcissiques, tout est différent, donc vous ne pouvez pas vous attendre au même genre de rupture. Les narcissiques sont très compétitifs, ils aiment gagner, et ont un ego fragile. Si un narcissique vous quitte, il a trouvé une autre victime pour en abuser émotionnellement ou il vous a laissé jouer avec vous et il sera bientôt de retour. Si vous êtes celui qui quitte un narcissique, vous attaquez directement son ego.

Voir également : Que signifie réellement « je t’aime » pour un narcissique?

La seule façon de quitter un narcissique est de couper tous les liens entre vous deux. Il est impossible de rester amis ou de garder tout contact avec cette personne après la relation. Il a besoin d’abuser émotionnellement de quelqu’un, et si vous restez près de lui, il vous ramènera rapidement dans ce cercle sans fin. Avant même de vous en rendre compte, il utilisera ses talents de manipulateur contre vous, et vous vous retrouverez dans une sorte de relation avec lui.

Tout ce qui implique un narcissique doit être chaotique; c’est juste une partie de sa personnalité.

Alors, ne vous attendez pas à ce que votre rupture se passe calmement. Un narcissique se sent menacé quand vous le quittez. Attendez-vous à un grand combat, attendez-vous à ce qu’il vous insulte ou menace même de ne jamais vous laisser tranquille. Il peut essayer de vous blâmer pour tout ce qui s’est passé dans cette relation malsaine. Mais gardez à l’esprit que vous étiez la victime et ne le laissez pas vous culpabiliser. Il va essayer de faire cela pour affecter directement votre estime de soi. Il sait très bien qu’il est celui qui vous a fait du mal, mais il s’en fiche. Parce qu’il ne se soucie pas de vous.

Tout ce qui compte pour lui, c’est d’avoir quelqu’un qu’il peut abuser émotionnellement. Et il sait qu’il peut vous manipuler et vous maltraiter émotionnellement seulement si vous vous sentez sans valeur. Un narcissique va essayer de vous manipuler et de jouer avec votre esprit.

Un autre scénario possible est qu’il vous promettra de changer et qu’il ne peut pas vivre sans vous. Il va supplier, plaider, négocier et vous dire tout ce que vous voulez entendre, juste pour que vous cédiez. Il peut même menacer de se suicider. Vous pouvez avoir l’impression qu’il a enfin réalisé que vous comptez vraiment et que votre relation mérite d’être combattue. Mais, ne tombez pas dans le piège! Il utilisera tout ce qu’il peut pour vous séduire et vous charmer comme au début. Il ne fait pas ça parce qu’il vous aime. Et il le fait parce que son ego est blessé, et il ne peut pas admettre qu’il avait tort.

Si vous vous réconciliez avec un narcissique, vous aurez l’impression d’être au sommet du monde. Il sera le meilleur petit ami que vous pourriez rêver d’avoir. Mais, seulement pour une courte période de temps. Rapidement, un narcissique reviendra à ses vieilles habitudes, et vous retomberez dans ce cycle d’abus émotionnel et de torture. N’oubliez pas, il ne changera jamais.

Découvrez également : 7 choses que les narcissiques redoutent au plus haut point

12 commentaires à propos de “Rompre avec un narcissique demande beaucoup de courage

  1. Bonjour,
    J’ai lu votre article « rompre avec un narcissique demande beaucoup de courage « . Est il possible d’échanger avec l’auteur ? Je souhaite poser quelques questions afin de comprendre mieux ce dans quoi je pense être, comment noys en sortir au mieux nos 2 fils et moi.
    Merci par avance.
    Cordialement vôtre

        • Voilà pourquoi j’ai attendu les 18 ans de mes filles pour lui ôter toute emprise sur moi car il les menaçait de les tuer si je partais (il en aurait la garde un week-end sur deux et il les supprimerait pour me faire souffrir car il ne supportais pas que je puisse les aimer plus que lui)

  2. Waouw, j’ai vécu avec ce genre de personnage et la séparation fût et est hélas encore et toujours catastrophique, oui une spirale infernale car son jouet moi en l’occurence, a pris une décision de sortir de ces griffes. Oui j’ai deux enfants avec lui et oui cela ne s’arrêtera que … oui il a bien annoncé qu’il ne me laissera jamais tranquille et ce jusqu’à la mort. Et oui oser dire « STOP » je le conseille même si c’est pas facile mais rester c’est perdre sa personnalité, sa vie, sa dignité. Je vous encourage même si on se retrouve seul(e) cela en vaut vraiment la peine.

  3. Bonsoir,
    Je trouve votre article intéressant, néanmoins, je suis resté sur ma fin.
    Et de plus, je trouve très dommage que l’on schématise toujours les narcissiques ou pervers narcissiques en tant qu’homme, il faut savoir qu’il y a aussi des femmes et de plus en plus.
    Et pour répondre a Faille, effectivement, quand il y a des enfants, c’est très compliqué de coupé tout contact.
    Il y a tellement d’article sur ce genre de personnes, que l’on a du mal a croire qu’elles existent. Et pourtant…

  4. Malheureusement criant de vérité mais tellement salutaire. Le problème c’est quand on a des enfants avec, on ne peut pas couper les ponts, la reconstruction est très lente. Moi c’était juste l’enfer. Et j’ai découvert par la suite qu’il avait en plus 1 double vie. J’ai mis 4ans a sauter le pas et je m’en félicite tous les jours

  5. Lorsqu’on a des enfants avec un PN, il est essentiel de les accompagner dans leurs relations avec ce PN (père ou mère), en décortiquant les comportements qui les blessent. Les enfants doivent apprendre que ces comportements déviants ne sont sont pas de leur faute, très tôt (avant 10 ans !) ils doivent intégrer comment fonctionne ce parent pour ne pas culpabiliser. Au diable les discours  » il/elle t’aime à sa façon, ce sera toujours ton père/mère », NON ! une personne toxique, quelle qu’elle soit, est à fuir ! et si malheureusement il s’agit du parent d’un enfant, tout comme le conjoint qui va le quitter, l’enfant doit pouvoir aussi faire ce choix. Et pour arriver à ce choix, il faut l’éclairer. Bien sûr l’enfant ne pourra pas fuir ce parent tout de suite, parce que la loi l’oblige à aller chez lui (quand la justice ne lui confie carrément pas la garde, charmée par cet être forcément merveilleux et mielleux), mais un jour, s’il a bénéficié d’un espace de parole libre au sujet de ce qu’est un PN, il pourra faire ce choix. Je vous souhaite beaucoup de courage et de patience, mais l’issue existe, la solution est de délier la parole de l’enfant, régulièrement, jusqu’à ce qu’il soit en capacité d’analyser seul le comportement du PN, et de l’anticiper. Je vous dis tout ce la en connaissance de cause…

  6. Attention, tout le monde est plus ou moins « narcissique ». Il aurait fallu préciser dans le titre « pervers narcissique », ce n’est pas le même genre de personnes. Un narcissique est en proie avec des conflits internes qui laissent peu de place à l’autre, à l’écoute. Le pervers narcissique jouit littéralement des drames qu’il impose à son entourage. Le narcissique peut à la rigueur décevoir, le pervers lui, détruit sa proie. Si on devait rompre avec tous les narcissiques, personne ne serait en contact avec personne, car tout le monde a sa part d’ego. Mais les narcissiques travaillent dessus, sont capables de réelle introversion, alors que les pervers montreront de fausses excuses ou jureront qu’ils ont « compris » alors que leur comportement ne changera pas.
    Regardez les actes, pas les mots. Le pervers vous vendra du rêve de temps en temps alors que le narcissique a une personnalité plutôt stable et pas méchante.
    Voir la description du narcissique sur l’article de mon blog, « le narcissique, ce petit fdp », cela vous fera peut être rire 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*