éviter le risque de noyade

Le nombre de noyades chaque année ne cesse d’augmenter. En 2018, 1649 noyades ont été recensées, c’est 30% de plus qu’en 2015. 25 % de ces noyades se sont avérées fatales. Les plus touchés par ces noyades sont généralement les moins de 13 ans. Cela constitue la première cause de mortalité par accident de la vie courante chez les moins de 15 ans. Roxana Maracineanu, championne olympique de natation franco-roumaine, nous donne quelques conseils pour aider nos enfants à éviter au maximum les risques.

En moyenne en France, tous les ans environ 500 personnes décèdent par noyade pendant l’été. Les gens les plus touchés sont principalement les jeunes enfants et les personnes âgées. Découvrez les conseils que la nageuse donne aux parents pour prévenir d’éventuelles noyades.

« Il n’y a pas de meilleure sécurité que d’apprendre à vos enfants à se débrouiller tout seul en piscine sans tout ce matériel qui va leur servir juste à avoir la tête hors de l’eau et flotter.

Parce que, comme je le dis aux enfants, il faut faire confiance à l’eau, l’eau c’est votre amie. À partir du moment où vous acceptez de faire connaissance avec elle, d’aller sous l’eau, de lui dire bonjour sous l’eau, l’eau va être votre copine, elle va vous porter, elle va vous laisser flotter au-dessus d’elle et vous n’allez pas avoir peur de tomber tout au fond parce qu’en fait, l’eau vous porte à la surface. »

La vidéo ci-dessous a été publiée par Le Parisien :

D’après Roxana Maracineanu, les enfants pourraient avoir besoin de seulement 8 à 10 leçons de natation pour être à l’aise dans l’eau et nager une longueur sans aide.

On insiste également sur la nécessité de surveiller les enfants et de les faire sortir dès qu’ils présentent les premiers signes de fatigue. Il est également important de ne pas faire l’impasse sur les systèmes de sécurité qui peuvent minimiser le risque de noyade, bien qu’ils ne remplacent pas la surveillance d’un adulte. Pour rappel, un enfant peut se noyer dans 20 cm d’eau en quelques minutes. Il est donc indispensable de laisser ses enfants sous surveillance.