Il a inventé une ruche maison pour aider les abeilles que tout le monde peut réaliser

Le 16 Février 2018. Image crédit : kit de ruche pré-fabriqué

Il a inventé une ruche maison pour aider les abeilles que tout le monde peut réaliser

Les abeilles sont souvent dans les grands titres des journaux à cause de leur population sans cesse en déclin, à part à Cuba, et de l’implication énorme sur les produits alimentaires. Des rapports disent que les ruches disparaissent maintenant à un rythme alarmant, en grande partie à cause des pesticides et des parasites, ainsi que le changement du climat.

De nombreuses personnes reconnaissent la gravité du problème, et beaucoup font de leur mieux pour aider en créant leurs propres ruches, ce qui est une tâche relativement facile, mais très efficace, à mener à bien. Non seulement cela aidera les populations d’abeilles en déclin, mais cela signifie également que vous pouvez produire votre propre miel organique pour votre consommation personnelle.

Une ruche maison pour aider les abeilles que tout le monde peut faire ou presque


Tout ce dont vous aurez besoin comme matériel est un kit de ruche pré-fabriqué, du contreplaqué et quelques pots pour la ruche principale, ainsi que : un morceau de bois de 2″ x 12″ x 6′ (couper deux pièces à 22″ chacune pour les côtés ) ; un morceau de bois de 2″ x 12″ x 6′ (couper deux pièces à 18″ chacune pour l’avant et l’arrière) ; un morceau de bois de 1″ x 1″ x 6′ (couper deux pièces à 22″ chacune pour les côtés gauche et droit du cadre supérieur) ; un morceau de bois de 1″ x 1″ x 6′ (couper deux pièces à 18″ chacune pour les côtés avant et arrière du cadre) ; un morceau de contreplaqué épais coupé à 16″ x 20″ ; 12 gros bocaux pour le nid d’abeille ; une boîte de vis à bois ; et bien sûr, vos abeilles. (Dimensions en pouces)

Voir aussi : A Cuba, les abeilles sont en très bonne santé car il n’y a pas de pesticides

Le contreplaqué servira de cadre pour le kit de ruche et peut donc être taché, mais vous choisissez. 12 trous devront ensuite être forés dans le morceau de contreplaqué de 16″ x 20″ qui devrait être assez grand pour visser les bocaux.


Après cela, le cadre supérieur peut être réalisé en vissant ensemble les quatre pièces de contreplaqué 18″ et 22″, qui peuvent également être colorées de n’importe quelle couleur.

Voir aussi : Comment construire des hôtels à abeilles pour garantir la survie des abeilles sauvages

Ensuite, désinfectez chacun des 12 bocaux avant de les visser à l’envers dans les trous et avant d’ajouter des rondelles ou des cales à l’intérieur des pots pour supporter le poids du miel qui sera là plus tard. Une fois que les couvercles des pots ont été vissés, ils devraient parfaitement s’insérer dans les trous forés avec un écart inférieur à 1/16″ entre le pot et le trou de la ruche.

Voir également : Bayer a accidentellement financé une étude qui montre que les pesticides tuent les abeilles

Après avoir positionné des bandes d’amorces ou des rayons vides à l’intérieur des pots, vous pouvez maintenant ajouter vos abeilles. Elles seront immédiatement attirées par les bandes d’amorces et commenceront leur travail, faire du miel. Une fois que les pots sont pleins de miel, vous pouvez fermez les couvercles, afin que les abeilles continuent de travailler pendant que le miel est récolté.


Vous remarquerez que les bocaux se réchaufferont rapidement lorsque les couvercles sont au-dessus, car il n’y a pas de ventilation. Par conséquent, ils doivent être conservés à l’ombre.

Article connexe : Une société installe des ruches dans votre salon, et voici comment cela fonctionne


Une fois que vous avez les fournitures de base, le reste devrait être facile, et vous aurez accès à un approvisionnement constant de miel délicieux, tout en sauvant une population en déclin.

Découvrez également : USA : les abeilles intègrent la liste des espèces menacées d’extinction

Source : TruthTheory  et :/ /www.anguillesousroche.com

Antoine Mercier

Comme de nombreuses personnes, cela fait des années que j’essaie de limiter mon empreinte carbone en triant mes déchets, en empruntant le plus possible les transports en commun et en limitant au maximum le plastique. C’est un bon début, mais je pense que tout ceci n’est pas suffisant car nous ne réglerons pas le problème en nous contentant de faire cela.

12 réflexions sur « Il a inventé une ruche maison pour aider les abeilles que tout le monde peut réaliser »

  1. Bon courage à ceux voulant utiliser ce système. La mise en place des pots en facile, c’est la gestion des abeilles et des colonies qui est difficile.
    Si la production française de miel diminue, c’est beau parce que entretenir une colonie d’abeille demande du travaille et des connaissances. Il ne suffit pas d’installer une ruche dans son jardin pour récolter du miel

    1. Je fais ça depuis 1975 et j’ai vendu des milliers de pots .
      J’ai appelé ça Le Miel Naturel et Vivant de Nanou le Savoyard Créateur du Meilleur de Madagascar. . .. .
      Et contrairement à ce que certains septiques disent c’est bien réel et ça marche vraiment. Allez voir sur mon blog , les photos complètes et même les plants pour tout faire soi même …
      nanou.le.savoyard.de.madagascar.over-blog.com
      Merci et faites le. . . .

  2. Je me marre…. Les dimensions et matériaux des ruches ont été précisées par des dizaines d’années de fonctionnement ce n’est pas pour rien.
    D abord dans une ruche il y a une colonie,du couvain,une reine qui est au centre et protégée. La colonie gère la température de la ruche en bois été comme hiver car certaines abeilles vont ventiller pendant que d autres récoltent. Bref dans ce système qui sépare les abeilles en différents pots impossible pour elles de vivre longtemps.
    En plus les abeilles vivent à l ombre de la ruche pas en pleine lumière ds des pots en verre
    Si par miracle elles s installent et surviennent et d après moi il y a aucune chance… Là on nous dit de fermer le bocal pour recolter pendant qu elles travaillent…… Euh elles travaillent dans le bocal ! Bref bonne chance.
    Bref je continue avec mes ruches

    1. Effectivement les bol fermé avec un couvercle, ça m’a vraiment paru bizarre aussi!

      Mais que conseillez vous? Ou peuvent se trouver vos fameux plans « précisées par des dizaines d’années de fonctionnement »? Sont t il disponible en libre quelque part sur internet?

  3. Quelle blague cette article…sauver les abeilles ? elles n’ont besoin de personne et surtout pas des Hommes pour construire leur ruche. Ce qui leur faut ce sont des fleurs partout et 9 mois dans l’années (et pas des milliers d’hectares de champs en monoculture comme partout en Europe)

  4. Bonjour, il y a des régions ou des pays qui vendent le miel encore en alvéole. Ce qui est présenté ici en est une variante amusante… mais en aucun cas cela n’aide à sauver les abeilles. Effectivement et dans l’absolu, les abeilles n’ont besoin de personnes, et surtout pas de transhumance, qui est la cause principale de la propagation des maladies. En effet autrefois il existait des maladies locales que tout le monde connaissait, traitait et dont les abeilles étaient capables de se défendre (adaptation génétique ?) il y a aussi les pesticides. Ce n’est pas normal d’être constamment obligé de déplacer son rucher en fonction des cultures du voisin, qui d’ailleurs comme la plupart des agriculteurs (soit par ignorance, ou parce qu’il s’en fout) continue à traiter en journée. Une nouvelle réflexion se fait aujourd’hui sur l’élevage des abeilles. peut être faudrait il revoir la forme de la ruche ? les conditions d’élevage ? la taille des ruchers ? Y a t’il moins de stress ou de maladies dans les petites ruches ? Faut il revenir à des ruches plus naturelles ? ruches rondes, ruches Kényane ? Pourquoi ? les abeilles semblent plus fragiles, plus stressées…. on n’est pas au bout de nos peines pour sauver nos petites protégées. Pour l’instant je continue avec mes Dadant, mais je m’interroge sérieusement….

  5. C’est de la désinformation. Le principe est bien connu et çà ne permet en rien de sauver les abeilles. Tout ça pour faire du buzz encore une fois sur le dos de l’abeille et des apiculteurs.

  6. il faut recommencer a penser aux frelon asiatiques et refaire des pièges dès maintenant !!!c est un fléau pour nos abeilles !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *