Sachets de thé en plastique : Buvons-nous du thé infusé aux micro-plastiques ?

Sachets de thé en plastique
Image crédit : Pixabay

Depuis plusieurs années, réduire nos plastiques à usage unique est un véritable enjeu de société. Si les gouvernements et les citoyens mettent des dispositifs en place pour éliminer certains objets de notre quotidien comme les gobelets et touillettes en plastique, certains fabricants de thé sont loin de s’en préoccuper, prétextant une meilleure diffusion des arômes lorsque les sachets sont en plastique.

Ces sachets en plastique sont facilement reconnaissables, généralement ils sont de forme pyramidale, d’un blanc légèrement brillant.

Néanmoins il semblerait qu’il n’y ait pas que les arômes qui se diffusent, dans un seul sachet, des milliards de micro-plastiques se retrouveraient dans notre estomac.

Ce sont des chercheurs de l’’université Mc Gill, qui ont partagé cette information. Ils ont remarqué qu’en infusant un sachet de thé pendant 5 minutes dans une eau à 95°, celui-ci peut libérer jusqu’à 11 milliards de micro-plastiques et 3 milliards de nano-plastiques. Voir: https://pubs.acs.org/doi/abs/10.1021/acs.est.9b02540

D’près France Inter, il faut savoir qu’un micro-plastique mesure entre 1 et 150 microns, cela équivaut à l’épaisseur des sacs poubelles de 50 litres ou des sacs présents au rayon fruits et légumes.

« Au bout du compte, note Le Monde,, ce sont 13 à 16 microgrammes de plastique qui finissent dans l’eau d’une simple tasse de thé. »

À l’heure actuelle, nous ne pouvons pas encore affirmer si ces quantités représentent un danger pour la santé. Les connaissances sur l’impact des micro-plastiques sur la santé humaine et l’environnement sont encore incomplètes et l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a appelé à diriger une évaluation approfondie des micro-plastiques et de leurs effets potentiels sur la santé humaine.

En revanche, des études sur des daphnies, ont révélé que le PET et le nylon pouvaient avoir une incidence sur le comportement et l’anatomie.

Il convient également de noter que les chercheurs ont identifié que la température joue un rôle important: lorsque le sachet de thé est manipulé dans les mêmes conditions mais à température ambiante (22 °C), il libère environ 300 fois moins de particules.

Dans l’attente d’études plus approfondies, les chercheurs de l’université Mc Gill conseillent de supprimer les sachets de thé en plastique au profit des sachets en papier ou des boules à thé.

Voir aussi : 10 raisons de ne pas jeter les sachets de thé usagés

Frédérique dumont

C’est très probablement mon père qui m’a transmis cette passion que j’essaierai moi-même de transmettre à mes enfants. Dès que j’ai un peu de temps, je profite de l’occasion pour aller observer la nature et les animaux. Par ailleurs, je m’intéresse également à tout ce qui touche la santé et les remèdes de près ou de loin, je suis fasciné par toutes les méthodes d’investigation, vérifiables et reproductibles ayant pour but de produire des connaissances. J’ai donc décidé de rédiger des articles qui touchent à ces domaines. J’espère pouvoir vous transmettre un peu de mon savoir et de mes connaissances.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *