Les saumons pêchés près de Seattle contiennent de la cocaïne et des antidépresseurs

saumons pêchés
Les saumons pêchés près de Seattle contiennent de la cocaïne et des antidépresseurs

Source : Getty Images

Les saumons pêchés près de Seattle contiennent de la cocaïne et des antidépresseurs

Les choses vont mal dans le Puget Sound.

Des échantillons prélevés dans l’eau ont révélé des niveaux élevés de Prozac, d’insecticide, de cocaïne, de Zantac, d’ ibuprofène et de 77 autres médicaments. Ces médicaments jonchaient non seulement l’eau mais étaient aussi présents dans les tissus des  saumons quinnat juvéniles.

Les échantillons, prélevés dans l’eau à proximité des usines de traitement des eaux usées dans les estuaires de la région de Seattle, ont été recueillis sur deux jours en Septembre 2014. Bien que personne ne sache exactement comment ces contaminants sont entrés dans l’eau, les chercheurs savent que les niveaux sont parmi les plus élevés du pays.

Les tissus du saumon quinnat et chabot locaux sont pollués par ces composés. Ils ont même été retrouvés dans les poissons des estuaires plus loin de la station d’épuration où l’eau utilisée est considérée comme fraîche et propre, rapporte Natural News.

Certains des autres médicaments découverts inclus Flonase, Aleve et Tylenol. Paxil, Valium, Zoloft, Tagamet, OxyContin , Darvon, de la nicotine et de la caféine, selon le Seattle Times.

saumons pêchés près de Seattle
Les saumons pêchés près de Seattle contiennent de la cocaïne et des antidépresseurs

L’ auteur principal de l’étude, Jim Meador, un toxicologue aquatique à la pêche du Nord – Ouest de la NOAA, a déclaré que les niveaux sont peut – être plus élevés parce que les médicaments sont couramment utilisés dans la région, ou ils pourraient être le produit des procédés de traitement des eaux usées. On peut trouver l’étude dans la revue Environmental Pollution.

« Les concentrations dans les effluents ont été plus élevées que prévu, » a déclaré Meador,  au Seattle Times.« Nous avons analysé des échantillons de 150 composés et nous avons détecté 61 pour cent d’entre eux dans les effluents. Nous savons donc que les polluants vont dans les estuaires « , a-t-il ajouté.

Les résultats de l’étude sont alarmants, car la majorité des produits chimiques détectés ne sont pas réglementés dans les eaux usées. En outre, il y a peu de recherches qui prévoient l’impact que ces composés peuvent avoir sur l’environnement.

L’administrateur du permis de la division du traitement des eaux usées du comté de King de Washington, Betsey Cooper, a déclaré au Seattle Times,

« Le traitement fait de son mieux pour éliminer les contaminants, chimiquement et biologiquement . Mais il n’y a pas que la qualité du traitement, il y a aussi la quantité que nous traitons jour après jour et notre hypothèse selon laquelle tout part. Mais tout ne part pas. »

Même si les usines de traitement sont censées éradiquer les contaminants de l’eau, certains médicaments se révèlent particulièrement difficiles à éliminer, comme l’ibuprofène.

Malheureusement, les niveaux de contamination ne baisseront probablement pas; selon une étude , 48 tonnes de médicaments et de produits chimiques pourraient entrer dans le Puget Sound chaque année.

Source Les saumons pêchés près de Seattle : https://www.good.is/articles/seattle-salmon-drugs-prozac

NaturalNews / SeattleTimesNOAAFoodRevolutionSummit.com / FoodForensics.com

Science.NaturalNews.comScience.NaturalNews.com

Un commentaire à propos de “Les saumons pêchés près de Seattle contiennent de la cocaïne et des antidépresseurs

  1. Heureusement je ne mange plus de poissons depuis des années! …Existe-il des animaux qui ne soit pas pollué de merde dans cette société d’ou nous vivons?…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*