Des scientifiques suggèrent que l’intelligence de l’enfant est transmise surtout par la mère et non le père

transmise
Des scientifiques suggèrent que l’intelligence de l’enfant est transmise surtout par la mère et non le père

Image crédit : i.huffpost.com

Des scientifiques suggèrent que l’intelligence de l’enfant est transmise surtout par la mère et non le père

Si vous êtes brillant, alors vous devriez remercier votre mère. Des recherches montrent que ce sont les mères qui sont responsables de la transmission des gènes de l’intelligence. Cela signifie peut-être enfin la fin de nombreuses années de stéréotypes sexistes.

Cette idée provient de ce qu’on appelle « les gènes conditionnés ». Ces gènes agissent différemment selon leur disposition initiale. Ce qui est intéressant, c’est que certains des gènes qui sont concernés ne fonctionnent que s’ils viennent de la mère. Par exemple, si ce même gène vient du père, alors il est désactivé. Cette même vérité s’applique pour le contraire ; certains gènes ne sont activés que s’ils viennent du père.

Les gènes de notre mère vont directement au cortex cérébral, ceux de notre père vont au système limbique.

L’intelligence peut avoir des composants héréditaires, nous le savons. Cependant, il y a de cela quelques années, nous avons découvert que la plupart dépendaient du père et de la mère. Récemment, plusieurs études ont montré que les enfants sont plus susceptibles d’obtenir leur intelligence de leur mère, car les gènes liés à l’intelligence se trouvent dans le chromosome X.

Une première étude importante dans ce domaine a eu lieu en 1984, à l’Université de Cambridge. L’étude a fait des recherches sur « la co-évolution du cerveau et le conditionnement du génome, pour conclure que ce sont les gènes maternels qui contribuent le plus au développement des centres de pensée dans le cerveau. »

Des chercheurs ont créé en laboratoire des embryons de rats spéciaux qui avaient seulement le matériel génétique de la mère ou du père. Mais quand le moment est venu de transférer les embryons dans l’utérus d’une autre ratte, ils sont morts. Ainsi, l’étude a révélé qu’il y a des gènes conditionnés uniquement s’ils sont activés quand ils sont hérités de la mère, tout en étant essentiels pour le bon développement de l’embryon. Inversement, le patrimoine génétique du père est essentiel pour le développement du tissu qui formera le placenta.

heritons-intelligence
Des scientifiques suggèrent que l’intelligence de l’enfant est transmise surtout par la mère et non le père

Nouvelles études, nouvelles lumières

Comme il s’agit d’une théorie intéressante, les scientifiques ont continué à l’étudier. Robert Lehrke fait partie de ceux qui ont toujours été fascinés. Il a révélé que l’intelligence de la plupart des enfants dépend du chromosome X, et il a également découvert que comme les femmes ont deux chromosomes X , elles ont « deux fois plus de chances d’hériter des caractéristiques liées à l’intelligence. »

L’un des résultats les plus fascinants de cette théorie provient certainement d’une étude menée par le Medical Research Council Social and Public Health Sciences Unit aux États-Unis. Chaque année, depuis 1994, ils ont interrogé 12 686 jeunes adultes âgés de 14 à 22 ans. Les chercheurs ont pris en compte plusieurs variables, de la couleur de la peau, au niveau de l’éducation, au statut socio-économique. Grâce à cette méthode d’étude, ils ont constaté que la meilleure façon de prédire l’intelligence de quelqu’un, était de regarder le QI de la mère. Ce qui est encore plus intéressant, c’est que le rapport de l’intelligence des jeunes par rapport à leur mère était en moyenne seulement de 15 points.

Intelligence héréditaire

40 à 60% de l’intelligence vient de nos parents. Ainsi, le pourcentage restant dépendra de notre environnement et de notre stimulation. En fait, ce que nous appelons «l’intelligence» est simplement la capacité de résoudre des problèmes. Mais même pour résoudre un problème simple, il faut que notre système limbique fonctionne. Par conséquent, même si l’intelligence est étroitement liée à la fonction de la pensée rationnelle, elle est également influencée par des instincts qui viennent généralement du père.

De plus, il ne faut pas oublier de continuer à stimuler l’intelligence d’un enfant, même s’il a un QI élevé. Nourrissez son intelligence au cours de sa vie en lui proposant de nouveaux défis, et présentez-lui en permanence des opportunités. Sans ces outils, son intelligence peut se dissiper.

Si nous allons au-delà de ce que la science déclare concernant notre génétique, les pères ne devraient pas être découragés. Ils contribuent beaucoup au développement de leurs enfants, surtout quand ils sont émotionnellement présents. « Le QI avec lequel nous sommes nés est important, mais pas décisif. »

Sources Les scientifiques prouvent que l’intelligence de l’enfant est transmise par la mère et non le père :
Luby, J. L. et. Al. (2012) Maternal support in early childhood predicts larger hippocampal volumes at school age. Journal of Proceedings of the National Academy of Sciences; 109(8): 2854–2859.
Der, G. et. Al. (2006) Effect of breast feeding on intelligence in children: prospective study, sibling pairs analysis, and meta-analysis. BMJ; 333(7575): 945.
Keverne, E. B.; Surani, M. A. et. Al. (2004) Coadaptation in mother and infant regulated by a paternally expressed imprinted gene. Proc Biol Sci.; 271(1545): 1303–1309.
Zechner, U. et. Al. (2001) A high density of X-linked genes for general cognitive ability: a run-away process shaping human evolution? Trends Genet; 17(12): 697-701.
Gécz, J. & Mulley, J. (2000) Genes for Cognitive Function: Developments on the X. Genome Res; 10: 157-163.
Vines, G. (1997) Mamá, gracias por la inteligencia. El Mundo; 253.
Keverne, E. B.; Surani, M. A. et. Al. (1996) Genomic imprinting and the differential roles of parental genomes in brain development. Brain Res Dev Brain Res; 92(1): 91-100.
Keverne, E. B. et. Al. (1996) Primate brain evolution, genetic and functional considerations. Proc. R. Soc. Lond. (Biol); 264: 1-8.
Allen, N. D. et. Al. (1995) Distribution of parthenogenetic cells in the mouse brain and their influence on brain development and behavior. Proc Natl Acad Sci U S A. ; 92(23): 10782–10786.
Surani, M. A.; S. C. Barton & M. L. Norris. (1984) Development of reconstituted mouse eggs suggests imprinting of the genome during gametogenesis. Nature; 308: 548–550.
McGrath, J. & Solter, D. (1984) Completion of mouse embryogenesis requires both the maternal and paternal genomes. Cell; 37(1): 179-183.
Barton, S. C.; Surani, M. A. & Norris, M. L. (1984) Role of paternal and maternal genomes in mouse development. Nature; 311:374-376.

Matas, L.; Arend, R. A. & Sroufe, L. A. (1978) Continuity of adaptation in the second year The relationship between quahty of attachment and later competence. Child Development; 49: 547-556.

Lehrke R. (1972) A theory of X-linkage of major intellectual traits. Am J Ment Defic; 76: 611-619.

h/t: Psychology Spot

27 commentaires à propos de “Des scientifiques suggèrent que l’intelligence de l’enfant est transmise surtout par la mère et non le père

    • Moi, à la place des femmes , je ne serais pas fière, parce que quand on voit l’évolution de la connerie humaine, on va plutôt dans le mauvais sens. Arrêtez avec vos études bidons.

        • Tant d’ineptie sur ce blog… D’une l’intelligence ne se résume pas à la capacité à résoudre des problèmes, qui d’ailleurs ( cette capacité ) est impossible à mesurer du fait de la diversité des problèmes et de l’approche sous laquelle on les présente et de facteurs psychologiques variables d’un jour à l’autre. Einstein aurait il été le meilleur du monde au rubiks cube ? Non.
          L’intelligence est en réalité au sens où nous l’entendons une combinaison de nombreux éléments, la faculté d’intégrer de nouvelles choses, de les comprendre, de les manipuler, de les généraliser etc…

          D’autre part étant donné la complexité infinie du génome humain ( bien que décode ça ne veut pas dire qu’on en connaît toutes les composantes loin de la ) un gène code généralement pour une protéine voire plusieurs qui agissent simultanément avec d’autres gènes, aujourd’hui on ne connaît le rôle enfin on le suppose ( c’est certainement moins du fait de l’action simultanés des protéines ) que le rôle de un% du génome humain alors de la à prétendre qu’on a découvert les gènes de l’intelligence… Et la méiose démontre que l’homme peut très bien apporter des gènes codant pour le cortex frontal et d’autre pour le système limbique… comme la mère. Tu dis système limbique = conneries ? Alors pourquoi une lésion du système limbique à toujours pour effet des retards mentaux et physiques ? Les gens blessés à cet endroit précis ne devrait pas être des genies selon toi ?

          • Bravo, belle logorrhée, bel étalage de votre ignorance crase.

            >une l’intelligence ne se résume pas à la capacité à résoudre des problèmes, qui d’ailleurs ( cette capacité ) est impossible à mesurer

            Depuis le 19eme siècle on sait établir des tests de QI, ca mesure l’intelligence. Je sais une partie de la population refuse de le croire pur des motifs politiques. Néanmoins ces tests sont repris par l’ensemble de la communauté scientifique et même judiciaire.

            >du fait [..]de l’approche sous laquelle on les présente
            Justement, on présente le même problème à différentes personnes, avec le même temps pour le résoudre. Certains ne comporte aucun texte, aucune phrase, aucun mot. Juste des dessins.

            >de facteurs psychologiques variables d’un jour à l’autre
            Encore pas de bol, le test de QI est le test psychologique le plus STABLE de tous.

            >Einstein aurait il été le meilleur du monde au rubiks cube ?
            Il faut de l’intelligence pour ce jeu ???
            Einstein n’était pas non plus l’homme le plus intelligent de la terre. Vous confondez intelligence et performance en sciences.

  1. Si ce que vous dites est vrai, il y a des inquiétudes à se faire parce qu’avec le temps, les gens deviennent de plus en plus cons et je trouve dégueulasse que vous mettiez cela sur le compte des femmes ! Elles ne sont pas plu responsable de la bêtise humaine que les hommes

    • Il ne faut pas imputer les actes d’un parent à son enfant et l’inverse non plus..chaque individu est libre de faires ses choix…un parent pourra faire tout ce qu’il souhaite pour que son enfant soit heureux…si celui ci ne le souhaite pas…les efforts du parent seront voués à l »échecs.

  2. Des ètudes qui racontent des sornettes !!! On note une grande intelligence chez les tueurs en série, les prévaricateurs, les arnaqueurs, etc… Les mamans seraient donc à la source du problème ? C’est n’importe quoi !!!

    • non en général leurs scores de QI sont inférieurs à la moyenne . Vous vous êtes focalisée sur des cas célèbres qui sont en général exceptionnels par définition.

  3. Encore une étude fumeuse et ridicule, surtout que le concept d’intelligence est largement éculé et regroupe maintenant des prédispositions multiples …

  4. des « gènes de l’intelligence » ??? Euh, z’êtes bien sûr de vous, là ?

    Parce qu’alors, il faudrait déduire que l’auteur de cet article a eu accès, en direct, aux gènes de la connerie…

  5. Comme Robert Lehrke affirme que <>, on comprend donc qu’elles sont à priori, généralement dotées d’un QI plus élevé que celui de ceux ayant des chromosomes XY; bien, mais pourquoi donc celles ci, malgré le fait qu’elles représentent près de 60% de la population mondiale, et ont une espérance de vie au dessus de la moyenne que celle des hommes, ne se sont pas largement ou assez distinguées par exemple, à travers des grandes découvertes et inventions scientifiques et techniques qui ont entraîné de grandes mutations qu’a connu le monde pendant la révolution industrielle? Pourquoi les hommes excelleraient-ils majoritairement dans presque tous les domaines d’activités jusqu’à nos jours? Peut être auraient-elles été contraintes à l’inactivité et au silence et le demeurent par les moins intelligents mais forts physiquement, parce que sexe faible…!!! Connerie!

    • Il va falloir que vous augmentiez votre QI parce le Monsieur n’a jamais dit que le QI devait être élevé. Il a dit que le QI se transmettait en partie par la mère car c’est par le chromosome X qu’il se transmettrait. Si la mère à un QI bas …..
      En effet, la mère a deux chromosomes X alors que le père n’en a qu’un qu’il ne peut transmettre que s’il a une fille.
      Donc, le Monsieur a dit que comme les filles avaient deux chromosomes X, celui du père intervenait aussi. Mais si les deux ont un QI bas …. par contre le texte ne dit pas ce qui se passe pour une fille quand l’un à un QI bas et l’autre un QI élevé : y-a-t-il compensation? Qui l’emporte ?

    • Constantin ONKAN, eh ben c’est parce que déjà les hommes utilisent la force, et ont toujours empêché la femme de se distinguer, aussi si elle se consacrait qu’à cela comme les hommes, tu nserais même pas née. Il ne faut pas oublié les autres facteurs comme l’instinct maternel. ça ne m’étonne pas que vous y aviez pas pensé vous êtes un homme, lool. En plus de ça messieurs les susceptibles, l’article a clairement dit que « …les recherches montrent que ce sont les mères qui sont responsables de la transmission des gènes de l’intelligence. » Ce n’est pas marqué que la transmission ne se fait que pour les filles, mais qu’elle se fait par la mère, à ses enfants, que se soit une fille ou un garçon. Voilà comme je l’ai dit heureusement que les études se font par des médecins, si non on aurait été dans la mouise hhhhhhhh

    • question culture g vous vous posez là . Vous vous souvenez qu’on a interdit aux femmes de participer à tout ça ? Un peu partout ,enfermées à la maison avec les enfants, interdit d’aller à l’école ,de voter, de passer le bac, d’aller à l’université… obligées de prendre des noms d’hommes pour être publiées ? Hors depuis qu’elles ont le droit , elles réussissent mieux à l’école que les garçons , c’est étrange !

    • Oui, en effet, en dehors de cette prétendue étude scientifique, les femmes ont longtemps été écartées du système et reléguées à la maison, avec les enfants et les tâches ménagères, en leur déniant toute autre intelligence possible… On ne leur laissait pas de place dans le monde de la société, les traitant limite de « sotte » et elles ont fini par le croire. Certaines ont percé, celles qui avaient un déterminisme et une ténacité de fer, d’autres ont par exemple écrit sous des noms d’homme ou ont fait passé leur(s) découverte(s) sous le nom d’un homme. Beaucoup ont été rejetées malgré leur talent évident, sous prétexte qu’elles étaient femmes donc faibles, pas uniquement physiquement mais aussi intellectuellement. La culture patriarcale a favorisé ce système dont nous ne sommes pas encore sortis et dont certains pays sont encore complètement enlisés. Donc : oui les femmes sont tout aussi intelligentes que les hommes. Mais maintenant, ne faudrait-il pas revenir à l’intelligence du cœur ??

  6. MDR l’intelligence n’a rien avoir avec le dysfonctionnement physiologique, ou le caractère sadique, destructeur crée par la société. P.S: C’est pour cela que les études sont faites par les médecins heureusement. Hhhhh et je vois aussi qu’il n’y a pas que des lumières ici, je plains vos papas lool 😀

  7. C’est toujours ça que ma femme me dit et moi je lui réponds… c’est sur que je te crois mais t’aurais pu t’en garder un peu(de l’intelligence). Je m’appelle christian groleau pour mes droits d’auteurs…lol…

  8. AUTREMENT DIT? SI JE DOIS ACCORDER DU CRÉDIT A CETTE BÊTISE, JE DOIT EN VOULOIR A MA MÈRE SI JE SUIS IDIOT??? A VOTRE HUMBLE AVIS, QU’HERITERAIT-T-ON ALORS DU PÈRE?

    • Ben voyons mon cher Schmidt….toutes les femmes vous diront que tout ce que nous héritons de notre pere se trouve directement entre nos deux jambes et que cet héritage est connecté directement lui aussi a notre pauvre petite cervewlle !!!

  9. A mon avis je suis parfaitemenet suporter avec cette idée, endisant , que l’ interligence de les enfants sont absolument acueilli chez la femmes. Pouquoi? Je suis reponsable de l ‘ aceptation. Parce que ma fille mirloud est absolument prouve que cette rémarque est dur continu veridique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*