Des scientifiques concluent qu’être tête en l’air révèle une plus grande intelligence

Le 24 Mars 2018. Image crédit : Pixabay

Des scientifiques concluent qu’être tête en l’air révèle une plus grande intelligence que la moyenne

Se souvenir rapidement ou précisément est certainement quelque chose d’utile à l’école lorsque vous apprenez vos leçons. Cela peut également s’avérer utile au travail lorsque vous devez vous souvenir du nom de quelqu’un.

Cela dit, l’oubli des noms et avoir des petits trous de mémoire arrive même aux meilleurs d’entre nous. Mais quand cela nous arrive, nous nous sentons toujours un peu idiots.

Après tout, c’est frustrant d’aller au supermarché et d’oublier la chose qu’il nous fallait absolument.

Si vous aussi vous vous demandez pourquoi vous avez parfois des trous de mémoire sans aucune explication, sachez qu’il n’y a rien de mal à cela.

Une étude réalisée par le Neuron Journal  affirme que les trous de mémoire sont en réalité un processus cérébral naturel qui pourrait même augmenter votre intelligence à la fin de la journée.

Une étude dirigée par des professeurs de l’Université de Toronto a révélé que le fait d’avoir une mémoire parfaite n’a peut-être aucun rapport avec votre intelligence.

Il se trouve même qu’oublier des détails occasionnels pourrait vous rendre plus intelligent.

Normalement, la personne qui se souvient de plus de choses est considérée comme la plus intelligente.

Mais cette étude a découvert que l’oubli des détails occasionnels est normal. En fait, se souvenir de la globalité par opposition aux petits détails est meilleur pour votre cerveau et votre sécurité avec le temps.

Notre cerveau est en réalité beaucoup plus intelligent que ce que nous pensons. Notre cerveau est tellement intelligent que l’hippocampe (où les souvenirs sont stockés) trie les détails les plus importants.

Cela nous aide à «optimiser la prise de décision intelligente en retenant ce qui est important et en oubliant ce qui ne l’est pas».

Si nous étions dans le règne animal, se souvenir de quelqu’un ou de son visage comme étant une menace nous garderait en vie, contrairement à si on se souvenait de son nom.

Le cerveau ne décide pas seulement de ce qu’il faut retenir, il retient de nouveaux souvenirs et fait table rase des anciens.

Quand un cerveau a trop de souvenirs, ils risquent davantage d’interférer avec une prise de décision efficace.

Garder des souvenirs d’une «globalité» devient de moins en moins important pour nous en tant qu’humains, avec des améliorations technologiques et notre accès à l’information.

Il est plus utile pour nous sur le plan de l’évolution de savoir comment épeler un mot sur Google ou comment installer une pomme de douche que de nous rappeler exactement comment le faire.

Évidemment, il ne s’agit pas de tout oublier, mais il est parfaitement normal et sain d’oublier un petit détail sans importance de temps en temps.

Ainsi, si vous oubliez quelque chose la prochaine fois, souvenez-vous que c’est juste votre cerveau qui élimine les détails qui ne sont pas importants.

Sources : Neuron Journal et [H/T: CNN]

2 commentaires à propos de “Des scientifiques concluent qu’être tête en l’air révèle une plus grande intelligence

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*