5 signes d’un syndrome de stress post-traumatique suite à une rupture

Le 26 Septembre 2018. Image crédit : Deposit Photos

5 signes d’un syndrome de stress post-traumatique suite à une rupture

Par Lucie Meyer

Il y a quelques jours, j’ai dîné avec la femme la plus séduisante dans le restaurant le plus chic de la ville, et tout s’est parfaitement déroulé.

La conversation était très agréable et la nourriture était exquise, avec toutes ces combinaisons réfléchies de goûts et de textures inattendus. Je ne me rappelle pas avoir eu un rendez-vous aussi parfait, j’étais exactement avec la personne avec qui je voulais être.

Au milieu du dîner, j’ai regardé droit dans ses yeux et je me suis noyé dans sa beauté. Je voulais l’embrasser plus que tout, mais j’en étais incapable. J’étais comme paralysé.

Les gens peuvent rire ou se moquer de tout ce qu’ils veulent, mais je crois que si vous êtes en couple avec quelqu’un qui vous rejette constamment pendant des années, vous devrez rencontrer une personne vraiment spéciale pour oublier le stress traumatique provoqué par cette relation. Intellectuellement, nous essayons de nous convaincre que ce sont eux qui posent problème, mais sur le plan émotionnel, nous ne pouvons nous empêcher d’avoir l’impression que quelque chose de déplaisant ou d’indésirable se produit chez nous.

Cela fait plus d’un an que je ne suis plus avec cette personne. J’ai rencontré un bon nombre de partenaires depuis, mais je ne suis toujours pas sûr de moi, j’ai perdu toute confiance en moi.

Toute personne ayant une connaissance superficielle de la psychologie vous dira que c’est un travail intérieur, et c’est vrai. La force nécessaire pour éliminer tous les ancrages installés par un partenaire non-aimant ne peut être trouvée qu’en interne, avec un certain travail.

Il y a cinq signes, en plus d’une faible estime de soi, qui indiquent que vous pourriez avoir un syndrome post-traumatique après une rupture :

1. Surcharge d’excuses

Si, quand vous entamez une nouvelle relation, vous vous excusez trois ou quatre fois par jour pour des choses comme la météo, ou un embouteillage, vous avez peut-être un syndrome de stress post-traumatique.

2. Cauchemars

Ils apparaissent en général comme des incidents étranges avec des personnes de votre passé, vos parents ou des étrangers. Les choses à surveiller sont les sentiments que vous ressentez. Vous constaterez peut-être que, même si les rêves sont absurdes, les émotions sont familières.

3. Peur de l’engagement

Ce signe peut être difficile à repérer car, souvent, il se présente sous d’autres aspects. Cependant, si vous vous retrouvez avec le syndrome de Boucle d’or, c’est-à-dire que tous ceux que vous rencontrez sont « trop » ou « pas assez », vous devriez réévaluer vos motivations. Vous avez peut-être simplement peur de vous blesser à nouveau.

4. Le début des relations vous semble très familier

La tentation d’aller de l’avant peut être grande parfois. Nous vivons dans une société qui pense généralement au vieil adage: «Si vous voulez oublier quelqu’un, passez à quelqu’un d’autre.» Mais si nous ne nous donnons pas suffisamment de temps pour guérir et ne réglons pas les problèmes qui ont conduit à l’engagement avec une personne toxique la dernière fois, les risques de se retrouver avec une personne aussi mauvaise sont beaucoup plus élevés.

5. Difficultés à oublier

Il est tout à fait normal d’être angoissé concernant la relation avec votre ex après une rupture. Mais si vous vous retrouvez à ruminer, à consulter sa page Facebook et à espionner sur son compte Instagram, vous avez peut-être été plus profondément blessé que vous ne le pensiez.

Découvrez : 5 signes qui indiquent qu’il n’est pas trop tard pour sauver votre relation Lire aussi : Les étapes de guérison à suivre après une rupture ou un divorce/ Voir également : 5 signaux d’alarme qui indiquent que vous ne devriez pas revenir avec votre ancien partenaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*