Société : 14 tableaux qui montrent avec humour les différences entre hier et aujourd’hui

Société

Société: 14 tableaux qui montrent avec humour les différences entre hier et aujourd’hui

Des artistes qui ne manquent pas d’humour ont dépeint les différences entre aujourd’hui et ce qui se passait il y a quelques années. On voit alors à quel point notre vie a bien changé depuis toutes ces années. De l’évolution du pantalon au téléphone portable, redécouvrez avec nostalgie ce qui était et est désormais.

Société : 14 tableaux qui montrent avec humour les différences entre hier et aujourd’hui :

1. Les parents face aux mauvaises notes

Société

 

2. Nos téléviseurs et notre poids 

3. Les souvenirs de nos vacances 

4. La résistance des portables

5. La manière de jouer aux jeux vidéo 

6. Le sport 

7. Les cadeaux à Noël 

8. Les anniversaires 

9. Le comportement des Californiens

10. Les dîners avec des amis

11. La façon de porter nos pantalons

12. Ce qu’on appelle jouer au foot 

 

13. Notre endroit préféré pour jouer 

14. Choisir un film au cinéma 

Ces illustrations sont aussi drôles que vraies !

Source Société : 14 tableaux qui montrent avec humour les différences entre hier et aujourd’hui: boredpanda

36 commentaires à propos de “Société : 14 tableaux qui montrent avec humour les différences entre hier et aujourd’hui

  1. J’ai trouvé ces tableaux vraiment « super », ils sont d’un réalisme qui ne doit pas laisser indifférent autant les jeunes que les moins jeunes.

  2. ces images montre bien la triste réalité de notre société actuel. si nous continuons dans ce sens, le progrès signera notre arrêt de mort….

    • Il faudrait d’abord apprendre à écrire sans faire de fautes d’orthographe à chaque ligne… Il y a 30 ou 50 ans les gens savaient écrire. Vous êtes là preuve vivante que ce n’est plus le cas, ce serait le tableau numero 15.

      • A l’époque on se souciait plus de l’orthographe que des conséquences des erreurs de la société sur l’environnement et maintenant on doit corriger ou subir les conséquences erreurs des années précédentes sur l’environnement, mais du coup l’orthographe est le cadet de nos soucis comme quoi tout est une question de priorité.

      • Nuançons,svp!Il y a 30 ou 50 ans seuls ceux qui maîtrisaient parfaitement la syntaxe et l’orthographe osaient écrire des textes destinés à être lus par un large public.Les autres ne savaient même pas où était rangé le nécessaire à écrire,vu qu’ils ne s’en servaient qu’une ou deux fois l’an.Merci de m’avoir lu!

  3. je ne trouve pas la réalité triste mais différente, honnêtement (je suis en retraite donc senior il parait) je pense que nos parents pensaient la même chose de nous, ils sont passés de Maria Callas ou Tino Rossi à Jonnhy , les Beatles, les Stones et le déhanché d’Elvis
    bon certes nos enfants et petits enfants ne se bougent plus assez mais à qui la faute

  4. Formidable. Quelle drôle de vérité, cela donne a réfléchir…………..Que nous réserve l’an 2500??????
    J’espère que nos enfants sauront encore communiquer face a face.

  5. Pourquoi ne pas montrer tout le positif de cette période ? Contrairement a vous j’aime aujourd’hui et me réjouie de demain.
    Aujourd’hui en un clic la famille est réunie malgré la distance. Vive les webcams et le téléphone. L’enfant peut communiquer ainsi avec son père marin, militaire, travaillant à l’autre bout du monde. L’un pour l’autre ils ne sont plus des étrangers se retrouvant tous les 4 ou 8 mois. Idem pour la maman qui peut communiquer avec sa moitié.
    Il en est de même avec les gds-parents même très âgés, les frères, les sœurs, cousins, cousines, échange de photos, de messages, de conseils, de recettes
    Vive les alertes pour nos anciens qui peuvent rester chez eux en toute sécurité.
    Quel bonheur de faire des courses avec un homme sans avoir un boulet à chercher dans les rayons !
    Vive les collants qui laissent les porte-jarretelles au rayon coquin.

    • utopie,
      j’aime aujourd’hui ,il y a des avantages pour certains ,certes ,mais énormément de solitude pour beaucoup à cause de ce clic qui ne remplace pas la présence et qui déculpabilise facilement ,mais je regrette hier et ne pense surtout pas a demain.

    • Ce n’est pas le progrès qui est à remettre en cause mais son utilisation. Il n’appartient qu’à nous de faire les bons choix mais c’est une autre histoire…

      • vous avez tout à fait raison, j’ai 67 ans et je dis vive le progrès, mais je regrette le temps où on pouvait se retrouver et parler face à face sans passer pour un débile, manger en discutant avec les siens.

  6. Le progrès n’est pas le problème mais les dérives de l’utilisation qui en est faite ! A nous de le gérer et d’éduquer nos enfants dans le « bon sens ».

  7. Bjr a tous
    Je suis bientôt en retraite est j aspire a une chose abandonné la technologie que j utilise aujourd’hui.
    Retrouve les valeurs de mon enfant dans certaines région comme l Auvergne. (Cantal) ils ont gardés cela les fêtes les foires la nature la bonne cuisine , et la belote.
    Retournons a nos racines .
    Créons tous ensemble un espace ou il fait bon vivre.

  8. il est toujours plus difficile de comprendre et de juger ce que l »on n’a pas connu……demander. à une personne qui n »aurait connu que l »esclavage de ce que procure la liberté….on souffre moins de ce que l »on ne connait pas.
    oui le progrès a du bon, mais sommes nous plus libres et plus heureux?

  9. Autant je suis d’accord sur certain trucs mais rabattre sans arrêt les mêmes choses sérieux arrêtez, le temps changent, c’est comme sa accepté au lieu de craché sur les nouvelles générations ….. Mais je suis d’accord (exemple des notes) que sa c’est un peu abusé de nos jours.

  10. J’habitais à la campagne et sans téléphone !! Croyez moi, adolescente j’aurais préféré vivre avec nos moyens de communication !!

  11. Chaque époque connaît ses petits bonheurs et ses dérives. Le bon temps n’existe que dans nos esprits. Encore faut-il le percevoir, car bien souvent ce n’est que longtemps après quand il n’est pas déjà trop tard que nous le reconnaissons et le regrettons….J’ai aimé mon époque malgré toutes les vicissitudes comme mes ancêtres la leur. Il devrait en être de même pour les futures générations. Il est vrai que l’époque des 30 glorieuses fut particulièrement faste alors que les personnes qui ont connu les guerres auraient préféré être ailleurs ! L’auteur semble regretter certaines situations qui forcément ont évolué avec le temps ! C’est aussi cela qui fait avancer le monde pour le meilleur et pour le pire.

  12. J’aime bien tous vos commentaires, cela fait beaucoup « DONNEUR de leçon  » . Vivez comme vous l’entendez , chacun de vous a raison . Un point c’est tout . …

  13. Quelle étroitesse d’esprit et de frustration dans ce monde qui se veut, que se dit être SI UNIS !
    Monde hypocrite et écoeurant, j’en fais partie oui, mais quelle honte d’en appartenir.
    Je suis Charlie hein ?? HAHAHA, je me marre !! Y en a bien qui se sentent concernés ici non ? Mais relisez vos commentaires puérils et futiles, vous ne pouvez déjà pas souffrir les différences de l’autre.
    Affligeant !

  14. On pourrait y ajouter un plus parlant…

    Avant : pas de salle de bain, rarement l’eau courante, peu de moyen financier et donc peu de dettes

    Aujourd’hui : Plus de confort et d’hygiène dans les logements, un peu plus de pouvoir d’achat, beaucoup plus de dettes et en prime l’environnement pollué

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*