Voici ce que vit une personne qui souffre de dysthymie

dysthymie

Le 3 Août 2018. Image crédit :depositphotos.com

Voici ce que vit une personne qui souffre de dysthymie

Par Sylvain B.

La dysthymie est un trouble de l’humeur chronique impliquant un spectre dépressif. Elle est considérée en tant que dépression chronique, mais moins sévère qu’une dépression clinique. Ce trouble est une maladie chronique et persistante.

Cette personne affiche un grand sourire pour que tout le monde puisse le voir.

Son sourire est communicatif, son rire maladroit et ses yeux brillants.

D’un point de vue extérieur, sa vie semble parfaite, elle semble vivre ses rêves, elle semble vivre la vie parfaite pour son âme.

Mais quand elle se retrouve seule, elle pleure, pour trouver la force de continuer.

Elle pleure car ses muscles sont endoloris et ses os ne trouvent jamais de repos,

Elle pleure car elle ne gagne pas suffisamment d’argent malgré toutes les heures qu’elle fait.

Elle pleure car son cœur et son ventre sont vides.

Elle sourit pour l’amour qu’elle trouve dans son entourage,

Elle sourit pour tous les splendides levers de soleil,

Voir aussi :Le jour où j’ai découvert que je souffrais de dépression situationnelle

Elle sourit pour avoir manifesté de magnifiques rêves,

Elle sourit car elle sait que tout ira mieux à la fin de la journée.

Il peut s’agit de votre voisine, votre soeur, votre mère, votre femme. Cette personne s’efforce de paraître parfaite.

Elle veille à prendre soin des autres avant elle.

Elle se cache derrière ce magnifique sourire pour vivre sa dépression dans le silence.

Elle souffre de dysthymie : un trouble débilitant de l’humeur qui disparaît juste assez pour que l’on puisse s’acquitter de ses responsabilités et de ses devoirs quotidiens.

Lire également t: 10 choses que vous faites parce que vous sortez d’un épisode de dépression mais que les gens ignorent

Voici quelques signes qui pourraient indiquer que vous souffrez de dysthymie :

-Être particulièrement irritable

-Être dur envers soi-même

-Le travail devient une véritable torture

-Abus de substances

-Avoir l’impression de perdre son temps

-Ressentir de l’anxiété

-Renoncer à certaines choses (apparence, maison propre, loisirs)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*