Tout le temps souligner les fautes de grammaire fait de vous une personne moins agréable, c’est scientifiquement prouvé

fautes de grammaire
Fautes de grammaire

Tout le temps souligner les fautes de grammaire fait de vous une personne moins agréable, c’est scientifiquement prouvé

Hey, enfin une information que  vous pouvez montrer à cet ami dont la mission éternelle dans la vie est de faire en sorte que les gens utilisent la langue française correctement, tout le temps .

Une étude a découvert que les gens qui sont irrités par des erreurs grammaticales sur Internet ont tendance à avoir des personnalités « moins agréables » que les gens qui ne s’attardent pas dessus. D’autres tests psychologiques sur ces sujets ont révélé que non seulement ils sont moins agréables, mais ils sont également moins ouverts en général et risquent davantage de vous juger pour vos défauts et vos erreurs.

Tout cela semble assez évident , mais c’est la première fois que des chercheurs sont capables de réellement prouver que les traits de personnalité influencent la façon dont les gens réagissent aux fautes de frappe et aux erreurs grammaticales.

« Dans cette expérience, nous avons examiné les jugements sociaux que les lecteurs ont fait sur les écrivains» , a déclaré la chercheuse principale Julie Boland, de l’Université du Michigan.

Fautes de grammaire
Fautes de grammaire

L’étude a testé 83 sujets pour lire une annonce en ligne concernant la recherche d’un colocataire. Soit les réponses n’avaient aucune erreur grammaticale, soit elles avaient été rédigées pour contenir volontairement beaucoup d’erreurs grammaticales.

Ces 83 personnes ont ensuite été invitées à juger la personne qui avait écrit la réponse reçue en termes d’intelligence, de convivialité et de diverses autres choses, par exemple s’ils pensaient qu’il ferait un bon colocataire. A la fin de l’expérience, on a demandé aux participants s’ils avaient remarqué des erreurs grammaticales ou des fautes de frappe dans les e-mails, et si cela les dérangeait.

Ensuite, les 83 participants ont rempli un test de personnalité Big Five qui a révélé la façon dont ils évaluent en termes d’ouverture, d’amabilité, d’extraversion / introversion, de névrosisme, et de conscience, ainsi que des informations générales recueillies comme l’ âge, des attitudes préconçues qu’ils avaient en ce qui concerne la langue.

Comme on pourrait l’imaginer, les réponses criblées de fautes de frappe et d’erreurs grammaticales ont été jugées comme pires que celles qui ne contenaient aucune faute. Cependant, ils ont également constaté que certains types de personnalité étaient plus sévères dans leurs jugements sur les auteurs des réponses remplies de fautes.

Les personnes extraverties étaient celles qui se préoccupaient le moins des erreurs grammaticales, alors que les introvertis étaient plus susceptibles de voir l’auteur de façon négative. Les gens avec une personnalité consciencieuse, mais moins ouverts étaient sensibles aux fautes de frappe, et les gens avec des personnalités « moins agréables » étaient dérangés par les erreurs classiques.

Curieusement, le névrosisme n’a joué pratiquement aucun rôle dans l’interprétation des erreurs grammaticales.

«Peut-être parce que les gens moins agréables tolèrent moins que l’on s’écarte de la convention,« notent les chercheurs.

Des recherches plus approfondies sont nécessaires pour vraiment consolider ces résultats, pour que ces données ne soient pas prises à la légère. Mais au moins, nous savons que nos fautes de frappe dérangent vraiment un type de personne en particulier.

Tout le temps souligner les fautes de grammaire  : Sources en vert dans l’article et h/t Science Alert

4 commentaires à propos de “Tout le temps souligner les fautes de grammaire fait de vous une personne moins agréable, c’est scientifiquement prouvé”

  1. Il n’est absolument pas dit dans l’étude que les maniaques de la grammaires sont des abrutis mais bien des gens introvertis et qui parfois mauvais caractère. On peut penser que les gens qui à l’école étaient désignés comme des grosses têtes et subissaient des brimades de la part de leurs camarades ont développé un caractère moins ouvert que les autres. L’auteur de cet article nous dit de ne pas juger les gens, mais juge que les gens introvertis sont des abrutis.

  2. Une étude montre que les gonzes qui cherchent par leurs études à montrer l’utilité de leurs études n’ont pas grand chose à faire de leur vie. 😉

    • Et elles finissent par raconter des conneries, elles-mêmes relayées par de pseudo magazines qui jouent le sensationnalisme avec des titres aguicheurs pour des articles on ne peut plus creux …. CQFD

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*