Tous les jours, des gens ont des maladies liées au stress.

Généralement, ils en souffrent depuis longtemps et réalisent qu’il n’est pas normal de se sentir constamment fatigué, léthargique, morose, anxieux et démotivé.

Par Antoine Mercier. Le 15/02/2019

Il est important de trouver la cause de leurs symptômes et d’élaborer un plan qu’ils retrouvent leur énergie et leur vitalité. Mais avant, il est nécessaire d’identifier les symptômes du stress. Il faut savoir qu’il se produit de façon interne et externe.

Par exemple, le stress externe comprend les problèmes financiers, les problèmes familiaux, une blessure physique, un mauvais environnement de travail … Les facteurs de stress internes sont liés à des problèmes physiologiques comme le bien-être émotionnel, les pensées, les infections, la tension artérielle, un sommeil de mauvaise qualité, des déséquilibres chimiques, etc.

Lire également: Les risques du stress, ce tueur sournois qui nous tue lentement et silencieusement

Quels sont les symptômes du stress ?

Lorsque votre corps est soumis à un stress réel ou perçu, vos glandes surrénales libèrent des hormones / substances chimiques comme l’adrénaline, l’épinéphrine, la noradrénaline et le cortisol. Celui qui mesuré est le cortisol, produit en abondance au départ pour traiter le mode combat ou fuite.

Vos glandes surrénales inonderont votre corps au début pour faire face à un risque important. Le problème de la fatigue chronique est que si votre corps est toujours soumis au stress, vos glandes surrénales ne peuvent plus faire face aux demandes constantes. Et vous commencez à produire de moins en moins de cortisol jusqu’à ce qu’il n’y en ait plus du tout. Lorsque cela se produit, beaucoup de gens commencent à se sentir fatigués et faibles.

Une insuffisance surrénalienne peut provoquer les problèmes suivants :

  • Déséquilibres musculo-squelettiques
  • Santé des tissus neuronaux (perte de mémoire, brouillard cérébral)
  • Fonction endocrinienne (thyroïde, hormones ovariennes)
  • Poids et répartition des graisses
  • Problèmes de désintoxication
  • Déficiences du système immunitaire
  • Métabolisme des glucides
  • Irritation de la peau et / ou de l’urticaire
  • Maux de tête et douleurs

Lien connexe: 9 façons de vous recharger en dopamine pour ne plus vous sentir moins déprimé ou stressé

Quelles parties du corps sont affectées ?

Les symptômes du stress provoquent des problèmes dans le bas du dos

Lorsque j’étais étudiant et que j’apprenais la santé fonctionnelle, je souffrais de douleurs dans le bas du dos, mais je ne comprenais pas pourquoi j’avais ces douleurs. J’étais inquiet car le bas de mon dos était très raide et ma mobilité réduite.

Mon mentor, m’a informé que mes glandes surrénales étaient épuisées et que les symptômes se présentaient sous forme de douleur au bas du dos. En effet, comme nous l’avons mentionné précédemment, les glandes surrénales se trouvent dans la région du bas du dos.

La colonne vertébrale, les tissus, les organes, les muscles, etc. sont tous affectés lorsqu’une zone est en déséquilibre. J’ai découvert que je devais soigner mes glandes surrénales pour que mes douleurs au bas du dos disparaissent.

Comment se soigner

Tout d’abord, il faut déterminer la quantité de cortisol, de DHEA, de progestérone, d’œstrogène, de testostérone, de mélatonine que vous produisez afin d’équilibrer vos hormones.

Ensuite, il faut corriger les anomalies physiques. Vous pouvez le faire en respectant la posture appropriée en position assise. Vous pouvez également faire un massage en profondeur du bas du dos et en soutenant le tissu conjonctif si nécessaire.

Les symptômes du stress peuvent provoquer des problèmes intestinaux

Un stress mal géré et chronique entraîne des problèmes intestinaux. L’augmentation du nombre de catécholamines résultant du stress joue également un rôle dans la dégradation de la muqueuse, que l’on retrouve tout au long du tube digestif, de l’œsophage (muqueuse œsophagienne) à l’intestin (muqueuse intestinale).

Le stress a également un impact direct sur le système nerveux, car le système nerveux central (SNC) et le système nerveux entérique (SNE) de l’intestin sont intrinsèquement liés. L’inflammation du tractus gastro-intestinal peut envoyer des signaux au SNE. Cela provoque des changements d’humeur et de comportement dans le cerveau.

Le tube digestif et le système nerveux sont également très proches l’un de l’autre. C’est pourquoi, lorsque vous vous sentez anxieux, vous pouvez également avoir des problèmes de constipation ou de diarrhée. On considère désormais le stress un facteur contribuant au dysfonctionnement de l’intestin, comme le syndrome du côlon irritable, le syndrome du côlon irritable, le reflux gastro-oesophagien et les sensibilités alimentaires.

Comment se soigner

Il est important d’adopter un régime alimentaire équilibré. Incluez notamment des fruits et légumes biologiques, des protéines de qualité et des graisses saines comme les avocats, l’huile de noix de coco, le beurre d’amande, l’huile d’olive et le poisson gras. Vous pouvez également ajouter des aliments fermentés comme le kombucha et la choucroute. Ajoutez aussi des aliments riches en probiotiques de qualité comme le kéfir.

Les symptômes du stress peuvent endommager le cerveau

Le cortisol endommage et tue les cellules de la région de l’hippocampe du cerveau responsables de la mémoire. Il provoque également le vieillissement prématuré du cerveau. Comme vu précédemment, l’intestin et le cerveau sont étroitement liés, de sorte que l’axe hypothalamus hypophysaire surrénalien émettra des signaux aux glandes surrénales selon le taux de cortisol et d’autres substances chimiques dans la boucle de rétroaction. L’élévation ou la suppression du cortisol perturbera cette boucle de rétroaction. Ainsi, cela entraînera des problèmes pour le cerveau et le corps.

Comment se soigner

Il existe diverses techniques de réduction du stress. Cela inclut la méditation, le yoga, la prière, le chant et des moments de tranquillité.

C’est un moment où vous commencez à activer le système nerveux parasympathique et à régénérer le corps. Ce moment est également important pour vous connecter avec votre âme. Il peut s’agir d’une promenade le long d’un cours d’eau, une randonnée dans la forêt, un bain chaud avec des sels d’Epsom, des cours de yoga, vingt minutes de temps seul dans une pièce calme, etc.