Syndrome de l'enfant riche

Tout d’abord, le syndrome de l’enfant riche n’a aucune rapport avec le niveau d’aisance des parents. En fait, il s’agit d’une éducation inadaptée fondée sur la sur-protection d’un enfant. Cela l’empêche de développer les armes essentielles pouvant lui apprendre à se débrouiller seul dans la vie.

Par Éric Fontaine. Le 30/01/2019

On connaît également le syndrome de l’enfant riche sous les noms de « affluenza » et « ricopathie ». Il n’a aucun rapport avec les enfants des parents riches. Il se réfère aux enfants trop choyés qui obtiennent tout sans aucun effort. Cela arrive souvent dans les familles qui sont très aisées.

Cependant, nous pouvons aussi retrouver ce schéma dans la classe moyenne. C’est particulièrement le cas dans les familles qui cherchent à combler un vide inconsciemment. Par exemple, ils essaient de combler leur absence physique et émotionnelle en couvrant leur enfant de cadeaux.

D’où vient le terme « syndrome de l’enfant riche » ?

On utilise ce terme depuis les années 90, même s’il n’a pas été reconnu comme un diagnostic clinique par les associations de psychiatrie du monde entier. « Affluenza » a été le premier terme utilisé dans le livre The Golden Ghetto: The Psychology of Affluence.

L’auteur du livre met en avant la conduite irresponsable et le manque d’empathie des enfants choyés des familles des classes aisées. L’attitude de l’enfant est la répercussion directe du comportement des parents qui ont couvert l’enfant de biens matériels. D’autre part, ils l’ont surprotégé ou couvert de cadeau pour essayer de combler leur absence, physique ou émotionnelle.

Comment déterminer si notre comportement avec notre enfant favorise le « syndrome de l’enfant riche » ?

Nous n’avons pas besoin d’avoir beaucoup d’argent pour favoriser ce syndrome. D’ailleurs, il y a de plus en plus d’enfants qui en souffrent et qui sont dans la classe moyenne.

Syndrome de l'enfant riche

Les parents qui ont trop de responsabilités et qui ne sont pas assez présents dans l’éducation de leurs enfants, essaient de combler leur absence en leur offrant des cadeaux. Ainsi, ils espèrent que cela comblera l’absence physique et le manque affectif.

Tout d’abord, l’enfant répète souvent qu’il s’ennuie, alors qu’il a tous les jouets qu’il veut dans sa chambre. Il s’agit là d’un signe fréquent de ce syndrome.

Ce comportement est favorisé quand les parents donnent un objet matériel à leur enfant pour essayer de le calmer ou pour qu’il ne pleure pas. On favorise également cela si l’enfant a un cadeau dès qu’il rend un service ou qu’il a eu un comportement exemplaire. D’autre part, on favorise ce comportement en offrant des cadeaux coûteux simplement pour céder au caprice de l’enfant.

Tous ces comportements sont responsables du « syndrome de l’enfant riche ». De plus , ils sont dangereux pour la santé de l’enfant, à la fois émotionnelle et physique.

« Syndrome de l’enfant riche » comment peut-il affecter l’enfant ?

  • Développement d’une faible estime de soi et manque de motivation.
  • Incapacité de gérer sa frustration, et croit que tout lui est dû.
  • L’enfant ne gère pas ses propres problèmes. Il croit que ses parents le feront toujours à sa place. 
  • Développement de son irresponsabilité et manque de discipline.
  • Niveau de stress et d’anxiété élevé face à un niveau scolaire bas.
  • Incapacité d’avoir des relations harmonieuses avec les autres élèves.
  • Impatience et énervement rapide pour des sujets futiles.
  • Développement de comportements nuisibles, comme la consommation de drogue et d’alcool.

Comment prévenir le « syndrome de l’enfant riche » ?

L’enfant doit absolument prendre conscience des efforts que font ses parents pour lui offrir cette vie confortable. Il doit avoir conscience que les biens matériels ne tombent pas du ciel et qu’il faut travailler dur pour pouvoir se les permettre.

D’autre part, il doit comprendre qu’il faut respecter des règles et effectuer certaines tâches sans avoir de récompense en échange. Par exemple, il doit débarrasser la table, vider le lave-vaisselle, faire son lit… Cela lui inculquera certaines valeurs essentielles.

Il faut le faire participer à la vie réelle.

Ainsi, il apprendra à accorder de la valeur à ce qu’il possède, et à respecter les autres. Il est important de ne pas trop le protéger, il pourra ainsi développer les outils indispensables pour surmonter ses problèmes sans aide extérieure.

Enfin, il est important de se montrer strict avec son enfant, il s’agit également d’une preuve d’amour.

Il aura conscience qu’il doit faire des efforts pour avoir ce qu’il veut. La discipline permet le bon développement de votre enfant, aussi bien éthique qu’émotionnel. Il doit aussi apprendre à être frustré, cela fait partie de l’apprentissage, et il est essentiel qu’il apprenne à surmonter sa frustration.

C’est pour cette raison qu’il est essentiel d’encourager le développement de ses capacités émotionnelles et psychologiques. Elles lui permettront ainsi de devenir plus heureux et épanoui dans sa vie d’adulte.

Syndrome de l’enfant riche : les parents sont responsables
5 (100%) 1 vote[s]