Dans le futur « »Parler aux morts » sera aussi naturel qu’ouvrir Facebook»

Une programmeuse russe vient de réussir à créer un chatbot pour parler à son ami décédé. En quelques années, les initiatives visant à préserver nos souvenirs virtuels ont franchi des étapes sacrées

Dans le futur « »Parler aux morts » sera aussi naturel qu’ouvrir Facebook» Une programmeuse russe vient de réussir à créer un chatbot pour parler à son ami décédé. En quelques années, les initiatives visant à préserver nos souvenirs virtuels ont franchi des étapes Continuer la lecture Dans le futur « »Parler aux morts » sera aussi naturel qu’ouvrir Facebook»