Témoignage : « j’ai été victime d’un pervers narcissique manipulateur »

victime d’un pervers
Témoignage : « j’ai été victime d’un pervers narcissique manipulateur »

Image crédit : source

Témoignage : « j’ai été victime d’un pervers narcissique manipulateur »

Il a fallu à Frédérique, 32 ans, près de 3 ans pour sortir des griffes du pervers narcissique manipulateur dont elle était tombée amoureuse. Pourtant, dès leur rencontre, la jeune femme avait senti que quelque chose n’allait pas… Témoignage.

Témoignage : « j’ai été victime d’un pervers narcissique manipulateur »: 

« J’ai été sous l’emprise d‘un pervers narcissique durant 5 ans. Au début de notre relation, j’ai tout de suite senti que quelque chose clochait chez cet homme mais je n’ai pas voulu l’admettre. Sur le papier, il avait tout pour me plaire : il avait ce côté rassurant que je cherchais chez un homme : il semblait posé, il avait du charisme, il gagnait bien sa vie. Avec lui, il ne pouvait rien m’arriver. Rien sauf me perdre moi-même.

Le pervers narcissique manipulateur m’a réduite à néant

Très vite, sans même que je ne m’en rende compte, il a commencé à être dévalorisant et culpabilisant. Dès que j’essayais de parler avec lui de ce problème, dans l’espoir d’avoir une relation de couple saine, il me disait que c’était moi qui prenait tout mal, que l’on ne pouvait rien me dire, que j’étais excessive et susceptible. Toutes ses phrases commençaient par « mais c’est toi qui… ». Dès lors, comment voulez-vous avoir une discussion constructive ? C’était tout simplement impossible, il était incapable de se remettre en question. Quand je n’en pouvais plus et que je finissais par partir, il me reprochait même de prendre la porte ou de m’enfermer dans une pièce pour prendre l’air.

Pervers narcissique manipulateur : même la violence physique ne m’a pas ravisée

Il a levé la main sur moi plus d’une fois. Pendant longtemps, je lui ai trouvé des excuses, je me disais que je l’avais poussé à bout, que c’est moi qui l’entrainais à se conduire de la sorte.

Même si cela peut sembler bizarre, il a longtemps été question de mariage entre nous. Mais à chaque fois qu’il l’évoquait, tout comme la question des enfants, il se ravisait vite. Pourquoi ? Parce que j’agissais forcément d’une façon qui ne lui convenait pas. Il fallait que je rentre dans son cadre, que je sois comme il voulait que je sois. « Tu es trop ceci, tu es trop cela »…

Bien sûr, il savait tout à fait comment me tenir et me garder auprès de lui : tantôt par la culpabilisation, tantôt par les éloges. Que ferait-il sans moi me disait-il souvent ? Il me tenait par le mariage, les enfants, mon âge qui avançait et ma peur panique de me retrouver seule…

Il savait que tout cela me tenait à cœur et il en jouait en permanence. Notre vie n’était que disputes et pleurs. Un jour, frôlant la dépression, j’ai décidé d’aller consulter.  Sur ses conseils bien sûr : j’avais un problème me disait-il. Plus d’une fois j’ai essayé de l’y trainer pour tenter de discuter. Mais cela ne servait à rien, il ne supportait pas d’être le problème

Source Témoignage : « j’ai été victime d’un pervers narcissique manipulateur » : www.magicmaman.com

8 commentaires à propos de “Témoignage : « j’ai été victime d’un pervers narcissique manipulateur »”

  1. Oui, c,est exactement le profil, mais moi, j’ai ouvert les yeux que au bout de 30 ans de mariage, tellement complexée, il le savait, je pensais que c’était de ma faute, et, personne pour me soutenir, j’ai repris complexée on fiancé en moi, mais j’ai du mal à partir à bientôt 68 ans, j’ai repris complexeeonfiancehangera on fiancé en moi
    Conseil aux jeunes fuyez devant une personnalité pareille,il ne changera jamais

    • Moi aussi 30 ans. J’avais fini par trouver comment résister aux attaques. Mais c’était épuisant, et je commençais à dépérir. Je me suis vue comme ma mère qui n’a fuit que par la maladie….puis la mort. Alors je suis partie
      ( pourtant je ne m’en sentais plus capable. Quand la famille et les amis – et mon fils ! – me disaient  » pars ! pars !!  » je ne pouvais que pleurer. )
      Bon, j’ai 57 ans mais……j’ai quand même 57 ans ! Il n’y a pas d’âge pour retrouver le bonheur.
      Avec mon soutien amical

  2. J’ai vécu traits pour traits la même situation….
    Meme pour les consult et la thérapie de couple….
    Malheureusement, cette personne est la mère de mes enfants…..
    Et, aujourd’hui, étant un homme, je me bats pour obtenir le droit d’être pere.
    Et, je suis donc contraint de la supporter pendant encore longtps.

    Fabie

  3. tout va bien!! C’est long, mais ca passe et les traces que ca laisse te font te découvrir toi-meme! L’espace que tu laisse aux autres, tu apprendras qu’il t’es précieux, et jamais plus chez d’autres tu combleras ton vide ou ton ennui! Ne t’inquiete pas, tu ne supporteras plus ce genre de chose c’est sur que t’en ressortiras meilleure avec toi-meme. Tu pleureras de joie de te retrouver enfin et il n’en restera qu’une épreuve nécessaire que tu t’es donné a vivre, ca ne s’appelera meme plus ex mais gale ou qq chose comme ca!!
    Bises

    • Pombet vos commentaires respirent la positivité c’est magnifique. Et j’approuve vos dires. On se connaît beaucoup mieux et on fait de meilleurs choix. Vivre pour soi est le premier de tous. Courage à tous et toutes.

  4. C’est d’autres envies, d’autres besoin dont tu auras besoin! Fais toi confiance et n’avance que et seulement que, pour ton plaisir!

  5. J ai aussi été victime , d un pervers narcissique ! Nous nous sommes fréquenté pendant cinq ans lui a Paris moi a Perpignan ! J ai tout quitté pour le rejoindre a sa demande , et là tout a changé il me dévalorisait sur mon physique j etait vieille , grosseil m insultaitet aussi critiquait mes capacités intellectuelles ,, il prenait toutes les décisions ne m accordé aucune confiance au bout de 5 ans de vie commune il m a trompé sous notre toit avec une collègue de boulot que je lui avais présenté ! Et là il m a annoncé ne plus m aimer ! Le temps que je le quitte il a été odieux absence total d emphatie mechant critiques en permanence radin ….un an après il me refais des avances sachant qu il est toujours avec ma collègue bon courage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*