Le temps ne guérit pas toutes les blessures, nous sommes les seuls à pouvoir nous guérir

Alarm clock against blue sky

Le 11 décembre 2018. Image crédit :depositphotos.com

Par Magali Caille

Le temps ne guérit pas toutes les blessures, nous sommes les seuls à pouvoir nous guérir

Le temps ne guérit pas. Le temps nous change. Le temps change notre mentalité, et dans certains cas, il camoufle totalement nos blessures. Le temps ne fait rien pour nous, à part nous donner des jours pour vieillir et analyser notre vie plus longtemps.

La sagesse guérit.

La croissance guérit. La connaissance guérit. Le temps, par contre, ne guérit pas. Le temps remet tout en question. Il nous fait repenser qui nous pensions être. Il nous donne des jours supplémentaires pour ressentir la douleur que nous ne pouvions pas ressentir auparavant, à cause du désespoir qui nous hantait.

Le chagrin ne devient pas plus facile.

Le traumatisme ne guérit pas tout seul. L’abandon ne quitte jamais notre cœur. Nous vieillissons et nous ressentons plus intensément. Ou bien, nous vieillissons ,et si nous avons l’aide nécessaire, nous guérissons.

Et si nous ne trouvons pas d’aide, nous nous accrochons et nous souffrons. La douleur devient insupportable, et parfois, elle nous engourdit. La douleur ne nous quitte jamais. Elle sera toujours présente. Il s’agit simplement de déterminer comment nous choisissons de la gérer. Certaines personnes se servent de l’art pour l’exprimer, certains écrivent, certains se perdent dans la lecture, et d’autres ressentent beaucoup trop.

La vie est difficile. L’amour est difficile.

La distance est difficile. Mais le temps… le temps est la seule constante de notre vie et la seule chose qui ne devrait pas être difficile. Le temps nous donne juste du temps. Il est temps de trouver ce qui nous rend heureux, de découvrir nos passions et de déterminer si nous pouvons surmonter les hauts et les bas de la vie.

Tout ce qui compte réellement, c’est ce que nous faisons de notre temps. Si nous avons des problèmes depuis notre enfance, que faisons-nous avec le temps dont nous disposons pour les affronter maintenant? Et comment utilisons-nous notre temps pour progresser et devenir des citoyens responsables, attentionnés et aimants?

Prendre la décision d’obtenir de l’aide, qu’il s’agisse d’une main forcée ou d’un choix personnel, est la première étape. La deuxième étape consiste à faire face à la douleur. Le temps ne nous guérit pas. Nous nous guérissons.

Nous combattons nos démons.

Nous décidons si nous allons laisser une autre relation qui a échoué détruire notre monde. Nous décidons si nous allons laisser quelqu’un qui nous a fait du tort gâcher notre journée. La morale est que nous décidons. C’est un choix simple.

Nous apportons dans notre vie ce que nous donnons. Peu importe le choix que nous faisons, c’est le nôtre.

Pour moi, j’ai choisi de grandir. Mon parcours n’a pas été simple et je prends trop souvent pour acquis le temps dont je dispose sur cette planète – mais à partir d’aujourd’hui, je choisis de demander de l’aide.

Je choisis de vivre à nouveau dans le bonheur, car je sais que l’âme belle, talentueuse, attentionnée, humble et excellente qui vit en moi sera condamnée si je laisse ma douleur cacher ma lumière brillante plus longtemps.

2 commentaires à propos de “Le temps ne guérit pas toutes les blessures, nous sommes les seuls à pouvoir nous guérir”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*