Test psycho : laquelle de ces photos ne représente pas une vraie famille ?

Le 27 Avril 2018. Image crédit : © depositphotos

Test psycho : laquelle de ces photos ne représente pas une vraie famille ?

Saviez-vous que les relations que vous entretenez avec votre entourage sont aussi importantes pour votre santé physique que l’alimentation et l’exercice ? Selon une étude, les adultes socialement isolés courent autant de risques d’être malades que ceux qui sont physiquement inactifs. Nos premières relations sociales commencent avec notre famille durant notre enfance, et déterminent souvent la façon dont nous voyons le monde.

On vous propose aujourd’hui de passer ce test pour découvrir comment vos premières relations sociales ont pu façonner votre personnalité.

Regardez de près l’image ci-dessous. Selon vous, laquelle de ces trois familles n’est pas réelle ? Ne réfléchissez pas trop longtemps, suivez juste votre instinct. Lorsque vous aurez fait votre choix, faites défiler vers le bas pour voir si vous avez fait le bon choix , et apprenez-en un peu plus sur vous-même au passage.

Famille nº1

Si votre réponse est la nº1, vous n’êtes probablement pas une personne très axée sur la famille, du moins pas dans le sens traditionnel de la chose. Vous considérez vos amis comme votre vraie famille, et les aider vous rend particulièrement heureux. Vous vous efforcez souvent d’apporter quelque chose de bien dans la vie des autres. Peut-être avez-vous eu une enfance sans une figure paternelle forte, ce qui explique pourquoi vous faites toujours de votre mieux pour être là pour les personnes qui ont besoin de vous, comme votre mère.

Cette famille n’est peut-être pas la plus heureuse des trois, mais elle est bien vraie. La mère prend soin de son fils en le tenant par la main, le protégeant du père qui semble indifférent. Vous ne voulez pas que les autres grandissent comme vous, c’est la raison pour laquelle vous avez choisi cette famille comme étant la fausse.

Famille nº2

Si vous avez choisi la réponse n°2, alors vous êtes certainement très orienté sur la famille, rien n’est d’ailleurs plus important pour vous. Vous croyez aux relations stables et durables fondées sur la confiance et l’engagement. Vous placez souvent en priorité les besoins de vos proches, parfois même en ignorant vos propres désirs, à condition que vous puissiez rendre vos proches heureux.

Vous avez probablement remarqué que les gens sur cette photo ne ressemblent pas vraiment à une famille. Les adultes ne font pas attention à l’enfant, et il n’essaie pas non plus de leur prendre la main. Ils pourraient tout à fait être un groupe d’étrangers marchant ensemble. Vous, en tant que personne vraiment attachée à la famille, vous avez parfaitement su détecter laquelle était la fausse.

Famille nº3

Si votre réponse est la n°3, alors vous venez probablement d’une famille dysfonctionnelle. À cause d’une enfance sans doute traumatisante, vous avez des difficultés à faire confiance aux autres. Interagir avec les autres peut vous rendre  anxieux, c’est d’ailleurs parfois un véritable défi pour vous. Vous êtes constamment inquiet en ce qui concerne l’avenir, et vous avez tendance à trop réfléchir.

Les personnages sur cette image ressemblent à une famille aimante et heureuse. Ils représentent une véritable union. Les parents s’enlacent presque pendant qu’ils marchent, et le papa tient la main de l’enfant. Grandir dans une famille dysfonctionnelle a façonné votre point de vue de manière à vous faire trouver suspectes les relations saines. Vous ne croyez pas qu’une telle chose puisse vraiment exister, et c’est pourquoi vous avez choisi cette famille comme étant la fausse.

Alors, avez-vous trouvé laquelle n’était pas une vraie famille ? La description sur votre personnalité vous correspond-elle ? Laissez un commentaire ci-dessous, et partagez ce test avec ceux de votre entourage !

Photo de couverture depositphotos Source : sympa-sympa.com

10 commentaires à propos de “Test psycho : laquelle de ces photos ne représente pas une vraie famille ?”

  1. Moi j’ai choisis la photo n 2 mais comme étant la vraie famille et la description me correspond parfaitement
    c’est à la fin que je ne suis rendu compte que j’ai mal compris la question

  2. Mon choix est le numéro 2 parce que l’enfant a confiant en lui. Il a reçu une bonne éducation. Ses parents n’ont pas besoin de tenir sa main.

  3. À mon sens, la famille est très importante tant sur le plan qualité de la relation parentale, qualité de leur éducation, qualité relationnelle entre frères et soeurs,… car le fondement familial sera un microcosme de la société, la préparation civique de ses enfants, la préparation de la nouvelle génération.

    Je trouve ce test psychologique très intéressant de par ce qu’il reflète sur l’ état psychologique du lecteur. Ce qui me blesse le plus est de constater que le système mondial du XXIe ne favorise pas une évolution sociologique mature. Laquelle doit être démocratiquement indépendante et non politiquement dépendante. La psychologie est très révélatrice et doit remonter jusqu’ en haut en se posant des questions plus révélatrice à la nature humaine. Du type, quelle expérience le président de la République a-t-il en psychologie pour une meilleure compréhension humaine ? Pourquoi le vote blanc n’ existe pas malgré la volonté de la citoyenneté ? Pourtant psychologiquement parlant la montée de l’ abstentionnisme nous révèle un mécontentement national face aux propositions inadaptées par les candidats à la présidentielle. Ce manque de dialogue entre gouvernement et électeurs (si) témoigne que le système est malade comme évoluant sans tête, où l’on aurait tendance à parler de démocrature plutôt que d’ une véritable démocratie. Et maintenant l’on parle trop de l’ intelligence artificielle et pas assez des causes politiques et sociales pour remédier à un meilleur équilibre humain qui d’ ailleurs en est le créateur. En revenant au coeur de la psychologie, on constate que notre société ne tient pas compte d’un facteur humain essentiel relevé par le célèbre psychiâtre Sigmund Freud: l’ inconscient.

    On a vraiment l’ impression que la politique en général cherche à rayer l’ inconscient de la carte humaine alors que la médecine a prouvé à maintes reprises que l’ inconscient influait très majoritairement sur l’ évolution de l’ humain et le conscient (moins de 10%).

    Tant que les politiques mondiales – car aujourd’hui la psychologie humaine tient compte de l’ évolution mondiale – n’ auront pas pris conscience de l’ importance de leur responsabilité par l’ impact législatif sur les citoyennetés nationales, le manque de démocratie influera sur les psychologies individuelles et les tests psychologiques se compareront tristement plus à un jeu de monopolix qu’ à une véritable analyse transactionnelle.

    En termes de test, la psychologie doit monter d’ un cran. Sans véritable démocratie, l’ on ne peut parler de psychologie objective.

    • Mais de quoi tu parles ?! Ça n’a strictement aucun sens ce que tu racontes..
      Faut vraiment arrêter, sous couvert de mots de plus de 3 syllables et de l’emploi à outrance de « révélatrice », d’extrapoler n’importe quoi d’un test à la con !
      Et d’abord c’est qui ce « on » dans (et je passe la pseudo référence scientifique sur la médecine succédant à ce passage) :
      « […] On a vraiment l’ impression que la politique en général cherche à rayer l’ inconscient de la carte humaine[…]  »
      Puis non mais sans blague, pose ta bouteille, éteins ton pétard et relis ça :
       » […] En termes de test, la psychologie doit monter d’ un cran. Sans véritable démocratie, l’ on ne peut parler de psychologie objective.[…] »
      Ya rien qui te choque ?
      Sans déconner, regarde arte, va prendre l’air, fais un truc parce que là…

  4. J’ai éliminer la 1 et la 3 car le complexe d’œudipe n’est guère pédagogique, même s’il représente une tendance plus ou moins générale (le garçon proche de la mère et la fille du père). Nous avons tous deux cerveaux un lobe analytique (ferme) et un lobe créatif (souple). Or nous reçevont socialement tous, une éducation (socioculturel, incluant également la scolarité) bancale, qui produit des êtres mutilés de l’une ou l’autre de ces deux polarités, essentielles à notre équilibre psychosomatique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*