combien de temps vous vivrez

Ces 2 tests accessibles à tous peuvent déterminer si vous devez améliorer votre forme physique/ pourraient prédire combien de temps vous vivrez

Le fait que vous montiez facilement ou difficilement plusieurs escaliers peut indiquer l’état de votre santé.

Il s’agit d’une question que nous nous posons souvent, surtout au fur et à mesure que nous vieillissons: combien d’années me reste-t-il? Il se trouve qu’il existe deux tests simples que vous pouvez faire chez vous ou au travail en quelques minutes et qui pourraient déterminer si vous devez améliorer votre forme physique.

Par Antoine Mercier. Le 15/02/2019

Des chercheurs espagnols ont mis au point un test de montée d’escalier.

Permettant de prédire si une personne est susceptible de mourir d’une maladie en particulier. Ils ont porté leur étude sur environ 13 000 participants qui ont tous été diagnostiqués ou suspectés de souffrir de maladie coronarienne.

Les participants ont dû monter quatre étages. Ceux qui n’ont pas pu finir de monter les escaliers ou qui ont dû faire une pause pour reprendre leur souffle ou s’accrocher à la rambarde étaient deux fois plus susceptibles de mourir d’un cancer et trois fois plus susceptibles de mourir d’une maladie cardiaque.

combien de temps vous vivrez

« Si vous pouvez marcher très rapidement sur trois volées d’escaliers sans vous arrêter, ou sur quatre étages sans vous arrêter, vous avez une bonne capacité fonctionnelle », a indiqué le Dr Jesús Peteiro, auteur principal de l’étude. « Autrement, cela indique que vous avez besoin de plus d’exercice. »

Si vous n’avez pas accès à quatre volées d’escaliers, vous pouvez effectuer un autre test n’importe où, et cela prend encore moins de temps.

Test d’équilibre

combien de temps vous vivrez

Ce test en position assise utilise la flexibilité et l’équilibre pour prédire la longévité. (Photo: Roen Kelly / Découvrez)

Le médecin brésilien Claudio Gil Araujo Araujo a créé ce test après avoir constaté que la majorité de ses patients les plus âgés, avaient souvent des difficultés avec de simples tests d’équilibre et de force, comme ramasser quelque chose sur le sol ou se lever d’une chaise. Comme on sait que les problèmes d’équilibre et de conditionnement augmentent le risque de chutes et d’accidents dangereux, il s’est demandé si on pouvait utiliser la souplesse, l’équilibre et la force d’un patient pour mesurer son espérance de vie.

Il a pensé que les patients seraient peut-être plus motivés à faire de l’exercice s’ils avaient un moyen plus concret de conceptualiser l’impact de leur conditionnement sur leur santé globale. Si on dit simplement à un patient de faire de l’exercice, il est peu probable qu’il change de comportement. Mais si on lui dit: « Si vous ne vous n’améliorez pas votre forme physique, vous pourriez mourir dans cinq ans », il peut avoir une prise de conscience.

Évidemment, le test devait également être simple. S’il avait fallu du matériel ou des appareils de mesure coûteux, le test n’aurait pas été accessible à beaucoup de gens. Ainsi, Araujo et ses collègues ont mis au point un test qui ne nécessite aucun équipement et que l’on peut faire en quelques secondes.

En fait, vous pouvez faire le test dès maintenant. Portez des vêtements amples et confortables.

Commencez par vous tenir debout au milieu d’une pièce. Sans utiliser vos bras ou vos mains comme levier, accroupissez-vous soigneusement en position assise, jambes croisées. Une fois que vous êtes à l’aise, essayez de vous relever de la position assise, encore une fois, sans utiliser vos bras pour vous aider.

Le test est noté sur une échelle de points entre 1 et 10 (5 points pour la position assise, 5 points supplémentaires pour la position debout). Chaque fois que vous utilisez un bras ou un genou pour vous aider à équilibrer pendant le test, retirez un point. Un demi-point est soustrait à chaque perte d’équilibre ou lorsque la fluidité de l’exploit devient maladroite.

Ce test de conditionnement paraît assez rudimentaire, mais Araujo a découvert qu’il pouvait estimer l’espérance de vie avec précision. Il l’a testé sur plus de 2 000 de ses patients âgés de 51 à 80 ans et a découvert que les personnes ayant obtenu moins de 8 points au test étaient deux fois plus susceptibles de décéder au cours des six prochaines années. Ceux qui ont marqué trois points ou moins étaient cinq fois plus susceptibles de mourir au cours de la même période. Globalement, chaque point atteint dans le test représentait une diminution de 21% de la mortalité.

L’étude d’Araujo n’a porté que sur des patients âgés de plus de 50 ans.

Par conséquent, les résultats ne signifieront pas la même chose pour les personnes plus jeunes qui passent le test. Mais quel que soit votre âge, le test fournira une référence utile pour votre santé globale. Si vous avez moins de 50 ans et que vous avez des difficultés à faire le test, vous devriez vous réveiller et améliorer votre forme physique.

Enfin, il y a une autre technique utilisée pour savoir si vous allez vivre longtemps. En effet, vous pouvez également faire un test qui consiste à courir 100m et en fonction de votre âge et du temps que vous faites, on peut déterminer si vous allez vivre longtemps.

Source : https://www.mnn.com/health/fitness-well-being/stories/this-simple-sitting-test-could-predict-how-long-you-will-live et https://www.news.com.au/lifestyle/health/health-problems/this-simple-test-shows-whether-you-are-headed-for-an-early-death/news-story/f5503cd557dce95fa672129aa012cdf3?utm_campaign=EditorialSF&utm_medium=Facebook&utm_source=News.com.au&utm_content=SocialFlow