Des tortues des Galapagos se sont reproduites pour la première fois dans la nature depuis 100 ans

tortues des galapagos

Les tortues des Galapagos ne s’étaient pas reproduites dans la nature depuis plus de 100 ans sur l’île de Pinzón.

Après des années d’activités humaines dévastatrices pour la population des tortues des Galapagos, la naissance récente de ces bébés est un grand pas en avant.

Par Frédérique Dumont. Le 11/02/2019

Actuellement, nous voyons de plus en plus d’animaux en danger critique d’extinction qui sont sur le point de disparaître.

« Je suis surpris que les tortues nous aient permis de réparer nos erreurs après si longtemps », a déclaré le chercheur James Gibbs. Ce chercheur est l’un des premiers à avoir observé les nouveau-nés.

Les navigateurs ont débarqué pour la première fois sur l’île au milieu du 18ème siècle. Ils ont involontairement amené des espèces étrangères comme les rats dans leur environnement naturel.

Les rats se trouvaient à bord du navire pendant le voyage. Ils ont fini par descendre sur l’île paradisiaque et ont décimé la population des tortues. Ils se nourrissaient principalement de leurs oeufs.

Voir également: Des bénévoles nettoient une plage de fond en comble pour la sécurité des tortues

Il y a peu d’autres prédateurs naturels sur l’île, donc les rats ont commencé à se multiplier, éradiquant presque la population de tortues des Galapagos.

Nous avons mis plusieurs générations à corriger cette catastrophe environnementale.

Mais maintenant que nous avons vu l’erreur commise par les humains précédents, nous avons pu contribuer à leur sauvegarde.

Les écologistes ont alors lancé un effort commun pour sauver l’espèce, car il ne restait que 100 tortues dans les années 1960.

Ils ont donc fouillé l’île pour trouver les derniers œufs non éclos et les ont incubés sur une autre île.

Ils ont couvé et élevé les œufs sur cette île pendant près de cinq ans. Lorsque les tortues étaient suffisamment grosses pour ne pas être attaquées par les rats, ils ont procédé à leur réintroduction sur l’île.

Cependant, les rongeurs ont continué à dévorer les œufs restants sur l’île.

Ce n’est qu’en 2012 que les biologistes ont pu développer et distribuer un poison conçu pour attirer uniquement les rats.

Gibbs a déclaré « Grâce à l’éradication des rats sur cette île, les tortues ont pu se reproduire pour la première fois ».

« Nous avons fait une enquête pour savoir si cela fonctionnait pour les tortues. Nous avons trouvé 10 nouveaux bébés. C’est la première fois qu’elles se reproduisent dans la nature depuis plus d’un siècle. »

Crédit photo: James Gibbs

Même si la naissance de 10 bébés tortues paraît peu, Gibbs déclare qu’il ne s’agit là que de la partie visible de l’iceberg:

« Je suis certain qu’il y avait cent fois plus de nouveau-nés. »

Ainsi, au total, Gibbs et son équipe ont observé 300 tortues pendant leur voyage. Ils pensent qu’elles seraient plus de 500 sur l’île maintenant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*