Comment j’ai réussi à me relever après avoir tout perdu dans ma vie

Le 7 Août 2018. Image crédit :depositphotos.com

Comment j’ai réussi à me relever après avoir tout perdu dans ma vie

Joëlle Fournier

Il y a quelques années, j’ai tout perdu en un mois :Mon argent, mon amour, ma santé, mon bébé, mes animaux de compagnie et ma fierté.

Mon partenaire a décidé de me quitter lorsqu’il a appris que j’étais enceinte. J’ai perdu le bébé à neuf semaines et j’ai subi une chute brutale d’hormones. Comme je venais d’avoir 40 ans, j’ai réalisé qu’il s’agissait certainement de ma dernière chance d’avoir un enfant. 4 jours après avoir perdu le bébé, j’ai découvert que mon compte bancaire avait été vidé et il ne me resterait que quelques euros dans mon sac.

1 semaine après, j’ai perdu mon chat de 19 ans, puis mon autre chat de 16 ans 10 jours après. La perte de mes animaux a été indescriptible, ils faisaient littéralement partie de la famille.

J’étais complètement perdue, anéantie.

Les cultures anciennes considéraient la nuit noire de l’âme comme un moment de transformation, où la force personnelle est testée et la connaissance que vous avez acquise au cours de la première moitié de votre vie est tirée des profondeurs de votre être et utilisée.

Pour moi, très peu de personnes savaient ce qui se passait alors que la plupart pensaient que j’étais soudainement devenue folle. Dans le passé, j’étais la personne vers qui les autres se tournaient pour obtenir des conseils et une aide financière.

Vous êtes-vous déjà retrouvé dans la situation où tout s’est effondré en même temps? Si oui, vous saurez ce que je veux dire. Parfois, pendant nos heures les plus sombres, une grande lumière se réveille à l’intérieur et renforce notre conscience.

Voici ce que j’ai appris:

• J’ai appris qui étaient mes vrais amis et j’ai appris que j’étais aimable même quand je n’étais pas parfaite.

• J’ai réalisé que tout ce qui était matériel ne comptait pas. Ma seule crainte était de perdre mes deux autres animaux.

Lire aussi : À cette personne qui réalise qu’elle n’est plus elle-même en ce moment

• Quand j’ai essayé de cacher ma douleur en allant dîner avec des amis en prétendant que je n’avais pas faim car je n’avais pas d’argent à dépenser, j’ai appris qui m’aimait vraiment. Heureusement pour moi, un ami m’a donné une petite somme d’argent pour que je puisse garder la tête hors de l’eau . Sa générosité m’a appris la phrase suivante: Bien que vous ne soyez qu’une seule personne dans ce monde, vous pouvez être le monde pour une seule personne.

• Cet été-là, j’ai beaucoup roulé à bicyclette et je me suis entretenu avec mon agent de crédit automobile et mes agents d’assurance pour obtenir des mensualités réduites, tout en observant la gentillesse qui découle de notre défaite.

Comment j’ai fait:

• Chaque matin, je me suis forcée à penser à trois choses pour lesquelles je serais reconnaissante avant de laisser mes pieds toucher le tapis. Peu à peu la vie est devenue plus facile.

• Je me suis forcée à sortir, à marcher et à remarquer quelque chose de beau. Lorsque la vie est sombre, même les plus petits cadeaux, comme le chant d’un oiseau ou la couleur du ciel, peuvent vous remonter le moral.

• J’ai écouté ou lu quelque chose d’inspirant tous les jours. Je ne pouvais pas contrôler le monde autour de moi mais je pouvais contrôler mes émotions intérieures.

Découvrez également : 6 promesses à vous faire pour vivre une vie plus épanouie

Quand la vie s’effondre, il y a une clarté cristalline qui vient à nous:

• Tous les problèmes que vous avez cachés dans votre travail, votre argent ou votre relation sont à découvert.

• Au milieu de la nuit, j’ai appris à prier pour de l’aide et j’ai finalement appris à écouter la réponse.

Et à la fin, j’ai surtout appris que lorsque nous sommes brisés, nous sommes vraiment ouverts.

Je suis devenue la graine qui se trouve dans la terre sombre et humide qui attend le printemps, décidant dans quelle direction envoyer une pousse. Quand la vie nous anéantit, nous avons tous besoin de croire que les ténèbres dans lesquelles nous vivons de façon temporaire finiront par nous conduire vers notre prochaine direction fertile.

3 commentaires à propos de “Comment j’ai réussi à me relever après avoir tout perdu dans ma vie”

  1. Je suis contente pour vous que vous avez des amis pour vous soutenir .
    Voici une partie de mon vécu ; J’avais 35 ans quand j’avais décidé de rompre mon troisième mariage.
    Trois enfants avec ce dernière ,de si tôt j’ai annulé le divorce car le droit de visite qu’ il avait posait un problème (les enfants,bas âge) donc je lui aie proposé de retourner à la maison juste de vivre en cohabitation pour l’éducation des nos enfants ;il avait reprit sa chambre donc pas des rapports intimes. On vivait sur le même toit . Plus le temps passer ,et les enfants avec leur âge ,la pression et la violence envers eux étaient de plus en plus constante. Comme je n’ai pas de la famille ici ,non plus personne proche sur qui compter ,les enfants sont nées en France et leur père Français. Pendant 22 ans de mariage(15 ans en cohabitation) ,mère au foyer et toute seule,j’étais l’arbitre ..! Indirectement sont mes enfants qui m’ont poussé agir …car ma grande peur était …car les menaces .. qui peut savoir sa réaction ..et pour éviter le dégât …mon fils aînée est parti avec leur papa suite à la non réconciliation…en 2017 et cette année il va s’installer avec sa petite amie (je suis très heureuse ,j’avoue pour sa sécurité aussi..)
    Oui je suis consciente ..je suis une rescapée grâce a mon fils qui nous avait sauvé la mise ..!
    Voila pourquoi ma compréhension concernant votre histoire ..!

  2. La vie peut être très douce pour certain et très dire pour d’autres . Je crois au dicton « être né sous une bonne étoile  » .j ‘espere que pour vous, tout ceci est derrière vous. Et voyez l avenir sous de meilleurs hospice . Je suis persuadé que vos animaux sont tjrs proches de vous. . soyez prudente prenez soin de vous .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*