Troubles du comportement: Pourquoi les enfants sont cent fois pires en présence de leur mère

Troubles du comportement

Troubles du comportement: Pourquoi les enfants sont parfois cent fois pires en présence de leur maman

Nous avons enfin une réponse satisfaisante à cette question. Il existe une raison toute simple qui explique pourquoi les enfants sont cent fois pires en présence de leur mère.

Par Éric Fontaine. Le 21/02/2019 inspiré de la théorie de la figure d’attachement de Jhon Bowlby

Si votre enfant présente des troubles du comportement en votre présence, cela signifie que vous êtes une bonne mère et que vous faites bien votre travail.

Nous ressentons un sentiment de culpabilité

En tant que mère de deux enfants, je sais à quel point ils peuvent être pires quand je suis dans les parages. Lorsqu’ils restent avec leur père, ils se comportent toujours très bien. Le drame commence à la seconde où j’entre dans la pièce.

Lire également: Leçon de vie pour la nouvelle génération : l’importance d’inculquer les bonnes valeurs à nos enfants

Après avoir lu ce post incroyable de Kate Surfs, je l’ai trouvé tellement intéressant que je me dois de le partager avec vous . C’est tellement vrai: les enfants sont cent fois pires quand ils sont avec leur mère.

Nous nous sentons coupables parce que nous voulons être de bonnes mères et nous nous demandons parfois si nous faisons les choses correctement. Nous nous inquiétons et remettons tout en question! Comme lorsque les enfants ont des troubles du comportement lorsque nous sommes avec eux. Est-ce qu’ils agissent de cette manière parce qu’ils ont besoin de plus d’attention? Sommes-nous égoïstes? Nous ne pouvons rien y faire . C’est dans notre nature de nous inquiéter parce que nous sommes mères.

Mais ne vous inquiétez plus, voici la réponse que vous cherchiez. Kate, une blogueuse et enseignante en éducation parentale, révèle la véritable raison pour laquelle les enfants sont cent fois pires en présence de leur mère.

C’est parce que vous êtes leur lieu sûr.

Vous êtes l’endroit où ils peuvent venir avec tous leurs problèmes. Si vous ne pouvez pas améliorer quelque chose… eh bien, alors qui d’autre le peut?

Si un enfant tient le coup toute la journée, dans une situation désagréable, à la seconde où il vous voit, il sait qu’il peut enfin lâcher prise.

Cela veut dire tout libérer en pleurnichant… en pleurant…, etc. C’est la dernière chose à laquelle vous voulez faire face après une journée de travail. Mais c’est ce que nous avons, en tant que mères: l’expression sans entrave d’une libération émotionnelle brute, qui nous gifle au visage, à la seconde où nous passons la porte.

Vous n’avez pas pourri gâté vos enfants s’ils vous accueillent avec des gémissements et des pleurs. Ne laissez personne vous le dire le contraire.

Au contraire, vous avez créé un espace suffisamment sûr pour que votre enfant puisse être lui-même.

Lien connexe: 12 conseils simples pour élever des enfants bien équilibrés

Il est important que les enfants soient eux-mêmes avec leurs sentiments, leurs émotions et leurs fonctions corporelles.

Prenez cela comme un bon signe et rappelez-vous ceci: ils réservent tout pour vous!

Vos enfants commencent-ils à pleurer, à tout libérer et à s’accrocher à vous lorsque vous franchissez la porte? Prenez-le comme un signe qu’ils vous aiment.

J’espère que vous avez apprécié la lecture de Troubles du comportement: La raison pour laquelle les enfants sont cent fois pires en présence de leur mère. Je me sens instantanément mieux chaque fois que je le lis. Cela me rappelle que je dois faire preuve de patience. Car mes enfants me rendent vraiment dingue parfois!

Troubles du comportement: Pourquoi les enfants sont cent fois pires en présence de leur mère
3.9 (77.78%) 18 vote[s]

8 commentaires à propos de “Troubles du comportement: Pourquoi les enfants sont cent fois pires en présence de leur mère”

  1. Merci d’enlever votre publication de ma page, qui, bien qu’intéressante est beaucoup trop fréquente et s’impose.

  2. Parce que la maman prend toujours la défense de son « chérinet » quelque soit les conneries qu’il fait, alors que le père galère pour lui inculquer les « bonnes manières » !…

  3. J’avais bien compris cet état. Dès que ma fille arrive, les enfants, surtout la plus vieille n’agit plus du tout comme du temps qu’elle était avec moi. Elle se transforme littéralement. Avec moi, toute douceur, elle me raconte, elle me dit ce qu’elle ressent et quand sa mère arrive, ouf! les entêtements commencent. Elle est psycho éducatrice et elle en est dépassée également. C’est tellement clair qu’elle veut son attention oui, mais c’est pas que ça, c’est comme une façon de décompresser du stress de l’école, de la vie. Et nous les mamans, on s’épuise mais c’est ça la vie. On a un très beau rôle, de soutenir nos enfants. On le fait mieux que quiconque en autant que ce soit en nous. Parfois c’est le père qui joue ce rôle, mais en majorité du temps c’est la mère. Donc effectivement, que c’est à prendre avec fierté… puisqu’ils nous aiment assez fort et qu’ils savent qu’on les aime assez fort pour les aimer encore et encore.
    Merci de ce bel article que je vais partager pour que toutes les mamans de coeur puissent se sentir plus légères.

    • Pk exsite-ils des ressources comme Orthophoniste et educatrice Spécialisé et la liste est long pour entre outre trouble de comportement…..?

  4. Alors pour vous aider, parent c’écrit P.A.R.E.N.T. et pas M.È.R.E. … Je vois pas pourquoi cette discrimination parentale persiste, les pères et les mères font le même taf, ont les mêmes retours. Je trouve dingue en 2019 de toujours lire ce genre de titres et articles.

  5. c’est bien celà! tout est bien dit!
    moi c’était avec mon pére, ma mére ne m’aimer pas et me frappait! mon papa était ma sécurité!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*