Une bière par jour aiderait à prévenir les accidents vasculaires cérébraux et les maladies cardiaques

une-biere-par-jour
Une bière par jour aiderait à prévenir les accidents vasculaires cérébraux et les maladies cardiaques

Les chercheurs ont constaté, que consommer de l’alcool avec modération est la clé. CRÉDIT: SIMON DAWSON / BLOOMBERG

Une bière par jour aiderait à prévenir les accidents vasculaires cérébraux et les maladies cardiaques

De nouvelles recherches ont découvert qu’une pinte de bière par jour pourrait aider à réduire le risque d’avoir un accident vasculaire cérébral ou de développer des maladies cardiovasculaires.

Une étude sur 80 000 adultes a découvert que le déclin naturel des lipoprotéines HDL, le «bon» cholestérol, dans le corps était ralenti par une consommation modérée d’alcool.

Les résultats ont montré que boire un ou deux verres quotidiens d’alcool pour un homme, ou un pour une femme, était lié à une baisse plus lente du HDL que lorsque l’on ne boit pas du tout, ou trop.

L’étude ayant été réalisée à la fois sur la bière et les spiritueux, l’étude de l’Université d’Etat de Pennsylvanie a découvert que l’effet était le plus visible chez les buveurs de bière.

une-biere
Une bière par jour aiderait à prévenir les accidents vasculaires cérébraux et les maladies cardiaques

La recherche, qui a été réalisée sur des adultes chinois, n’a pas fourni suffisamment de données sur l’effet de la baisse du HDL grâce à la consommation de vin pour être en mesure de tirer des conclusions.

Le gouvernement du Royaume-Uni recommandent actuellement aux hommes et aux femmes de ne pas boire plus de 14 unités d’alcool par semaine, soit six pintes de bière.

Les directives précédentes, abandonnées en janvier de cette année, conseillaient une limite de 21 unités pour les hommes et 14 pour les femmes.

Présentée lors d’une réunion de l’American Heart Association, la nouvelle recherche a montré que la consommation modérée arrêtait le déclin du HDL, étant donné que les gens vieillissent deux fois plus vite lors de la consommation excessive d’alcool, ce qui est défini comme plus d’une portion quotidienne d’alcool pour les femmes et plus de deux pour les hommes.

Les scientifiques ont déclaré que d’autres d’études seraient nécessaires pour déterminer si l’association alcool-HDL s’appliquait aux populations non chinoises.

Source Une bière par jour aiderait à prévenir les accidents vasculaires cérébraux et les maladies cardiaques : www.telegraph.co.uk/science

Une réponse à “Une bière par jour aiderait à prévenir les accidents vasculaires cérébraux et les maladies cardiaques”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*