La vérité sur nos vêtements et leur provenance, ce que vous trouverez dans un foyer occidental

vérité sur nos vêtements

Image crédit :/bowshrine.com

La vérité sur nos vêtements et leur provenance, ce que vous trouverez dans un foyer occidental

Le textile, serait la deuxième industrie la plus polluante.

Ce n’est pas facile à dire à un public occidental.

Nos vêtements sont le résultat d’une industrie irresponsable, qui est responsable de certaines des pires pollutions et peut-être de certaines des plus horribles violations des droits humains de la planète.

Sous la pression des plus grandes marques de la mode, les usines textiles et les fabricants de vêtements rognent constamment sur les dépenses pour augmenter les bénéfices annuels, à tout prix. L’industrie de la mode moderne, qui représente actuellement plus de 3 milliards de dollars par an, est tout simplement insoutenable.

L’industrie textile serait responsable de 3% à 10% des émissions mondiales de carbone. Ellen MacArthur A new textiles economy : Redesigning fashion’s future donne le chiffre de 1.2 milliards de tonnes de CO2 par an, soit plus que l’ensemble des émissions du transport maritime et aérien du monde combinés.

Mise à jour le 16/10/2019

Voici pourquoi:

A côté de l’industrie pétrolière, l’industrie du vêtement est le deuxième plus grand pollueur au monde et est responsable de la plupart des déchets toxiques nuisibles, de la pollutions des eaux souterraines, et de la consommation d’eau de toutes les industries.

Les déchets implacables des détaillants et des ménages occidentaux ont largement dépassé la capacité des décharges mondiales. Les Américains jettent plus de 14 millions de tonnes de vêtements chaque année; chaque année, ce qui représente environ 40 kilos par personne. Plus de 80%  de nos vêtements finissent dans les décharges et les incinérateurs du monde entier.

En plus d’utiliser de grandes quantités d’eau lors de la fabrication et du pétrole sale pour l’ expédition, des fibres à base de pétrole (dont l’ acrylique, le polyester et le nylon) qui ne sont pas biodégradables, qui mettent des centaines d’années à se décomposer, tout en libérant un gaz à effet de serre nuisible 310 fois plus puissant que le dioxyde de carbone.

Les micro-fibres carcinogènes en plastique se bioaccumulent dans nos eaux souterraines, se déplaçant des rivières aux océans et jusque dans notre chaîne alimentaire. Un contributeur croissant de la déforestation mondiale, la rayonne est une fibre synthétique fabriquée à partir de pâte de bois, fabriquée avec des produits chimiques toxiques comme la soude caustique et l’ acide sulfurique et qui sont régulièrement déversés dans les écosystèmes locaux.

La vérité sur nos vêtements et leur provenance

Source : panos.co.uk

Jusqu’à 5000 litres d’ eau sont nécessaires pour fabriquer un t-shirt en coton et un jeans. Responsable de la consommation colossale d’eau, et de la culture avec le plus de pesticides dans le monde, le coton consomme 10% de tous les produits chimiques agricoles et 25% de tous les insecticides.

Les impacts environnementaux de la culture du coton génétiquement modifié sont dévastateurs pour les communautés locales, qui souffrent des taux exponentiellement plus élevés de malformations congénitales, de maladies mentales et de cancers. Les semences et les produits chimiques de Monsanto ont exacerbé les impacts environnementaux et sanitaires néfastes des opérations de coton en menaçant les agriculteurs locaux d’extorsion .

En conséquence, le taux de suicide chez les agriculteurs dans la plus région du Punjab le plus grand producteur de coton d’ Inde est bien documenté, où l’on estime qu’un agriculteur désemparé se suicide toutes les 30 minutes.

La vérité sur nos vêtements et leur provenance

Les épouvantables violations des droits de l’homme sont parmi les pires de toute l’industrie.

Le système était initialement destiné à fournir des emplois aux communautés pauvres comme une occasion de sortir de la pauvreté. Au lieu de cela, le PDG de  » fast fashion  » CEO (faisant plus de dizaines de millions de dollars chaque année) réduit les coûts et augmente les marges de profit en réduisant les gens à l’esclavage et en commettant de grave violations du droit du travail, au Bangladesh, en  Chine, au Cambodge, en Inde et au Vietnam.

Selon un documentaire de 2015  Le véritable coût , une personne sur six vivant sur la planète est impliquée dans l’industrie de la mode, la confection de vêtements de la plus grande industrie au monde. Sur les 40 millions de travailleurs dans le monde du vêtement, quatre millions d’entre eux travaillent au Bangladesh; 85% des femmes, vivent dans l’ extrême pauvreté avec environ 2 $ par jour. Ils travaillent dans la chaleur accablante , sans pauses, endurent souvent des sévices physiques et intimes de la part du personnel de gestion. Les travailleurs sont souvent contraints de travailler dans des conditions de travail dangereuses, ce qui entraîne souvent des décès évitables causés par les incendies et les effondrements des usines.

La vérité sur nos vêtements et leur provenance

Le succès de l’industrie repose sur le mensonge que le bonheur éternel des consommateurs se trouve dans le prochain achat. Toute personne raisonnable peut voir le capitalisme dans l’industrie du vêtement et sans égard pour la vie humaine ou l’environnement.

Pour ceux qui veulent faire quelque chose, il y a de bonnes nouvelles, mais d’ abord nous devons comprendre la réalité de l’ endroit où viennent nos vêtements, ce qui se passe dans leur fabrication, et l’incroyable coût de ce que nous portons.

Il y a une révolution en cours pour restructurer fondamentalement l’industrie du vêtement. La mode issue du commerce équitable fait du capital humain et de la durabilité de l’ environnement une priorité.  Vous pouvez aussi faire votre part. Moins acheter . Acheter d’occasion. Soutenir le commerce équitable. Acheter des produits biologiques et recyclés à partir de déchets post-consommation. Lire les étiquettes. Boycotter les marques et les détaillants qui utilisent des ateliers clandestins.


Cependant, les choses bougent un peu : en Août 2019, 30 groupes industriels de l’industrie textile ont signé un Fashion Pact, un texte dans lequel ils s’engagent à réduire leur impact sur la planète. Mais sans obligations de résultat.

Source : en vert dans l’article et : www.collective-evolution.com

Frédérique dumont

C’est très probablement mon père qui m’a transmis cette passion que j’essaierai moi-même de transmettre à mes enfants. Dès que j’ai un peu de temps, je profite de l’occasion pour aller observer la nature et les animaux. Par ailleurs, je m’intéresse également à tout ce qui touche la santé et les remèdes de près ou de loin, je suis fasciné par toutes les méthodes d’investigation, vérifiables et reproductibles ayant pour but de produire des connaissances. J’ai donc décidé de rédiger des articles qui touchent à ces domaines. J’espère pouvoir vous transmettre un peu de mon savoir et de mes connaissances.

13 réflexions sur « La vérité sur nos vêtements et leur provenance, ce que vous trouverez dans un foyer occidental »

    1. AlOhA <3 🙂 culpabilisation : Éprouver un sentiment de culpabilité,
      se considérer responsable de quelque chose de mauvais.
      "SE" considérer , pas le voisin qui considère, mais Sa propre considération.
      Et bien sûr qu'à partir du moment où l'on s'auto-culpabilise, le Chemin de la Conscience est ouvert (est tout vert! :-)…et l'on rejoint la Nature de Mère Terre 🙂 ) et que , évidemment, l'on va réfléchir à Deux fois :" mais il est où le problème ?!" Et " Que puis-je apporter de bon dans cette Vie dans la matière, parce que je ne suis pas ici pour rien, ce n'est pas par hasard, si j'ai cliqué juste…pour voir, …j'ai cliqué pour SaVoir (voir pour Soi …Voir en son Âme et sa Conscience 🙂 ) pour finalement se rendre à l'Évidence :" je peux refuser de faire partie intégrante de ce système!" , "je ne voudrais pas subir les châtiments que subissent ses Enfants! , ou encore que mon Enfant subisse ces châtiments, l'enfer terrestre, si injuste!, si immonde!, si ignoble!, …et, c'est chaque jours recommencé…jusqu'à ce qu'il – elle trouve la force mentale suffisante pour se suicider. A moins que l'enfant ne soit abattu enterré et porté disparu! ou autre selon la situation…! …Et puis, enfin se rendre compte qu'il est temps de faire de vraies recherches, comment les richissimes milliardaires peuvent-ils être capable de vivre l'abondance et aussi la déchéance , tout en sachant les horreurs des Enfants, des Animaux…alors qu'ils ont les moyens financiers de se réunir un cagnotte pharaonique pour sauver toutes ces Âmes Pures ! leur inhumanité est la plus noire qui puisse être ! sans savoir se remettre en question , il n'ont plus que la recherche de la jouissance des horreurs les plus incroyablement immonde qui puisse exister par le créateur "humain"! le mot "humain" pour nommer l'hom-fem terrien-ne, n'est pas approprié!! Le changement que nous voulons, c'est nous qui le créons! 🙂 Belle nuit 🙂 <3 Namasté <3 🙂 Puisse régner la Paix & l'ÂMour sur Mère Terre Gaïa Pacha Mama…Le Respect de la Vie

  1. Bonjour.
    Depuis 25 ans, j’achète des vêtements et chaussures en FRIPERIE : recyclés et moins chères, magnifiques pièces et de bonne qualité Ces magasins fonctionnent en économie sociale, remettent des personnes précarisées à l’emploi aux conditions salariales dignes, respectant les dispositions légales. Parfois, je consomme « du neuf ».
    Je DONNE /ECHANGE tous mes vêtements usagés en bon état à des amis, crêches, … Les vêtements abîmés sont remis aux entreprises de recyclage.
    Modestement, je pose ses actions …
    Comment agir – comme citoyenne – contre les conditions de travail et de vie INDIGNES d’autres personnes, enfants, contre le drame écologique…
    Toute suggestion est la bienvenue !

    1. Bonjour, je fais comme vous et je pense qu’à notre niveau c’est tout ce qu’on peut faire. Pour que les choses évoluent réellement et massivement, il faut des actions politiques et là ……… c’est pas gagné. Tant au niveau occidental que dans les pays où sont fabriqués les vêtements, les « gros » y trouvent largement leur compte ! Qui accepte que des enfants travaillent comme des esclaves ????? Ce ne serait pas leurs propres gouvernants, par hasard ?

    2. Je vie dans un petit Village en Montagnes dans le sud de la france, au Village, nous avons créé à plusieurs, une friperie gratuite, ouverte un après midi par semaine, ou l’on peut discuter, se rencontrer, boire un café, rigoler, les gens des villages alentours venant également, ce qui fait que tout le monde se connait! 🙂 la friperie est gratuite, les gens amènent ou déposent leurs affaires à l’ancienne école du village, là où se trouve la friperie! 🙂 il y a des vêtements, des livres, des jouets, des chaussures, ce qu’on peut trouver dans une cuisine, une maison, des meubles parfois, etc.., ils et elles peuvent boire un café ou une infusion et laisser de la monnaie dans le petit cochon ou pas 🙂 les Chiens sont bienvenus en laisse évidemment…ou pas s’il sait très bien se tenir 🙂 🙂 et les enfants jouent gentiment ensemble dans la cour de l’école où sont installées des larges tables basses de forme arrondies ( comme tout ce qui existe sur Mère Nature est rond ! 🙂 ) avec des chaises de jardin ( plus confortable que les autres chaises 😉 ) confortablement installé-e-s sous l’ombre, et la protection BienVeillante des Arbres Anciens 🙂 <3 Leur longs bras ( leur branches) presque horizontaux pour la plupart, afin de mieux supporter les grand vents violents venant des Montagnes ou ceux venant de Mère MédiTerraNée <3 🙂 Avec "comme l'impression" qu'ils nous regardent, nous écoutent, comme s'ils emmagasinaient chaque mots que nous prononçons 🙂 Parfois, une feuille d'un Arbre vient se choir sur une personne , parfois, même souvent, juste au dessus de la tête se déposant délicatement sur un doux tapis de cheveux, comme pour faire un signe "Eh , je suis là , nous sommes là, pour toi! L'été dans le village voisin , nous avons le petit marché en plein air , des amis jouent de la guitare, de la flute, de l'accordéon, etc., chantent, dansent aussi mais pas toujours 🙂 c'est a la création d'une association de plusieurs personnes de plusieurs villages, y compris mon Village, et sur le marché, c'est très joyeux, souriant, convivial…tout le monde se connait , sauf les vacanciers de PasSage… enchantés d'être en ce Lieu en cet instant 🙂 j'aurais encore beaucoup de mes bEaux Rêves réalisés à conter…après une très dure vie qui en comporte plusieurs en une seule!, mais voilà, je ne suis pas capable d'entrer dans un magasin, passer de mon précieux temps à la recherche d'un vêtement alors que je sais que des tonnes et des tonnes de fringues sont brulées, que des Enfants, des ado, des adultes, des Humains, subissent l'impensable ! impensable qui a cependant été bel et bien pensé par…des "humains" (petit rappel qui fait du bien : Humain : "Qui est compréhensif et compatissant, manifeste de la sensibilité. Synonymes : bienveillant, bon… ETC. , ETC. , ETC. , ETC. , ETC. …..

      1. magnifique idée !!!! à organiser en Haute Savoie ! mais sans indiscrétion vous êtes où ?Amitiés ! Lucette

  2. Il faut inverser la vapeur du consumérisme à outrance prodigué par les politiques et soutenu par les banques.La devise « TOUJOURS PLUS » doit être banni de notre système de vie.Soyons éco-responsable en se disant toujours « En ai-je vraiment besoin? ».Les gardes-robes des femmes du monde entier sont pleines de vêtements qu’elles ne portent plus car « ce n’est plus à la mode »,il faut repenser toute la chaine en partant des créateurs qui veulent toujours plus de nouveautés et qui balayent du revers de la main tout ce qui a été déjà crée.
    Pensons plus à demain et à nos actions qui auront des conséquences dramatiques sur l’avenir de la planète.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *