Au-delà de 5 verres d’alcool par semaine, vous réduisez votre espérance de vie

espérance de vie

Le 16 Août 2018. Image crédit :depositphotos.com

Au-delà de 5 verres d’alcool par semaine, vous réduisez votre espérance de vie

Les recommandations dépassent de loin le seuil sanitaire donné par cette étude.

Inspiré de The Guardian

Boire serait aussi dangereux que fumer des cigarettes, et boire plus de 5 verres d’alcool en une semaine suffit à réduire votre espérance de vie, affirme  une étude publiée par la revue scientifique médicale britannique The Lancet.

Le verdict  n’est pas ne bonne chose pour le traditionnel petit verre de vin rouge quotidien à table au déjeuner, mais les risques sont bien réels. Au-delà 5 verres de vin de 175ml à 13 degrés ou de 5 pintes de bière à 5 degrés, les chances d’avoir un accident vasculaire cérébral, de faire un anévrisme ou de souffrir d’insuffisance cardiaque augmentent.

15 minutes de vie de moins par verre supplémentaire

Les chercheurs de cette étude ont calculé qu’à 10 verres chaque semaine, une personne qui boit régulièrement âgée de 40 ans perdait deux ans d’espérance de vie, soit un vingtième de celle qui lui reste, et quinze minutes de vie retirée pour chaque verre venant après le cinquième.

Des recherches antérieures ont déjà affirmé que boire de l’alcool réduisait les chances de faire une crise cardiaque non-mortelle. Cependant, elle augmente celles de souffrir d’autres maladies cardiovasculaires.

«Cette étude montre clairement que dans l’ensemble, la consommation d’alcool ne présente aucun avantage pour la santé», déclarait Tim Chico, professeur de médecine cardiovasculaire à l’université de Sheffield, en Angleterre.

Les résultas donnés par cette recherche s’appuient sur près de 600 000 buveurs sans antécédents de maladies cardio-vasculaires, dont les données étaient présentées dans 83 études précédentes faites à travers 19 pays. La moitié des personnes participantes buvaient plus de 100g par semaine (cinq ou six verres), et 8,4% plus de 350g. À partir de ce seuil, l’espérance de vie peut être réduite de 4 à 5 ans.

Découvrez aussi :9 signes avant-coureurs que quelqu’un que vous aimez est un alcoolique fonctionnel

Des règlementations beaucoup trop généreuses

Cette recherche remet radicalement en cause les recommandations britanniques et de l’oms sur la consommation d’alcool, qui justifient jusqu’à six verres par semaine. En France, le ministère de la Santé recommande de ne pas dépasser les deux verres par jour pour les femmes, et trois verres pour les hommes.

Les seuils définis par l’Organisation Mondiale de la Santé sont les suivants :

  • pas plus de 21 verres par semaine pour l’usage régulier chez l’homme (3 verres/jour en moyenne)
  • pas plus de 14 verres par semaine pour l’usage régulier chez la femme (2 verres/jour en moyenne)
  • jamais plus de 4 verres par occasion pour l’usage ponctuel

L’OMS recommande également de s’abstenir au moins un jour par semaine de toute consommation d’alcool.

Jeremy Pearson, directeur médical associé à la British Heart Foundation qui a contribué à financer l’étude la qualifie de «d’appel sérieux à se réveiller pour de nombreux pays».

Si des recommandations trop sévères risquent d’être compliquées à admettre pour des Pays comme la France face aux puissantes industries de l’alcool, les personnes qui ont réalisé cette étude espèrent pouvoir contribuer à donner plus d’éléments pour ce débat de santé publique. Voir l’étude : étude

Lire aussi : Si vous aimez consommer régulièrement de l’alcool, vous devriez lire ceci

2 commentaires à propos de “Au-delà de 5 verres d’alcool par semaine, vous réduisez votre espérance de vie

  1. Mais ce n’est pas l’espérance de vie qui est importante, c’est surtout le fait que le temps que nous passons sur terre doit être en adéquation avec notre état d’être. Nous allons tous mourir c’est certain. Malheureusement, certains plus tôt que les autres. Maladies, accidents, suicide etc…
    Vous ne détenez aucune vérité. Moi non plus. Vousn enfoncez des portes ouvertes. Le tabac c,est pas bien, l’alcool ça tue, la viande ça craint, les poissons sont plein de mercure et de plomb, les fruits et légumes plein de pesticides, il ya trop de monde sur la planète, blablabla…
    Mon père a vécu jusqu’à 80 piges en mangeant, buvant et fumant n’importe quoi. Ma mère 91. J’en ai 60 . Je fume des cigares,je bois du vin,de la tequilla du rhum et d’autres choses… je mesure 1.85 pour 75kg, j’ai 12,5 de tension, 53 pulsation minutes. Hépatite C porteur sain.
    Je vis 6 mois par an au guatemala. Nous ne sommes pas tous egaux devant la maladie. C »est dans la tête. Arrêtons de nous créez des problèmes qui n’existent pas. Vivons en harmonie avec nos voisins, arrêtons de regarder des conneries qui ne nous apportent rien. Et vivez bordel vivez!

    • Je suis tout à fait d’accord …one Life !!!!! Et notre libre arbitre !!!….notre heure est inscrite de toutes façons …alors vivons comme bon nous semble …..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*