relations abusives

Au début, cela paraît étrange de penser «pourquoi les victimes (hommes ou femmes) restent dans des relations abusives ». Mais une personne qui déjà vécu cette situation sait ce qui se passe exactement.

Par Lisa Blanche. Le 16/01/2019

Mais dans certains cas, cette violence psychologique peut être liée au gaslighting.

Dans cette situation, les victimes ne réalisent pas qu’on les manipule et qu’on abuse d’elles.

Il est important de garder à l’esprit que lorsque nous parlons de relation abusive, nous ne parlons pas de simple violence physique. Celle-ci peut faire partie ou non de la violence employée.

À cause de son caractère trompeur, on ne parle pas beaucoup du gaslighting, même s’il s’agit d’une pratique assez courante dans ces relations abusives. De plus, il est difficile d’identifier le «gaslighting». Parfois, il devient très difficile de savoir si vous en êtes victime d’abus ou non.

Article connexe : 4 comportements qui révèlent que votre partenaire utilise le gaslighting

Voici 6 signes qui indiquent que vous êtes victime de gaslighting :

1. La personne ignore généralement pas qu’elle est victime de gaslighting

Le gaslighting implique des abus psychologiques qui font croire à la personne que tout ce qui ne va pas dans la relation est de sa faute. Cela brise son estime de soi et son sens de la réalité.

2. Diminution de l’estime de soi

Le manipulateur peut répéter à plusieurs reprises à la personne qu’elle réagit de façon excessive à tout et a donc un problème de santé associé à un déséquilibre émotionnel.

3. Manipulation pour générer des insécurités

Découvrez également : L’effrayante technique de la manipulation émotionnelle que tout le monde devrait connaître : le gaslighting

L’autre personne rappelle sans cesse les incidents du passé pour générer un sentiment d’insécurité.

4. La réalité devient réellement incertaine

Après des années d’abus, la victime ne réussit pas à faire la distinction entre la réalité et la version déformée du monde. Elle finit donc par se détester à cause de cela.

5. La victime aime l’agresseur malgré les abus

Cela indique que les abus sont devenus quelque chose de normal et que le manipulateur continuera donc indéfiniment.

6. Modèle cyclique qui garde la victime piégée

L’agresseur promet à la victime qu’il va changer et qu’il va devenir irréprochable. Cette promesse ne vient que lorsque la victime menace de partir et l’agresseur reprend vite ses vieilles habitudes.

En général, il est inutile de discuter avec les victimes des relations abusives, car elles ne s’en rendent pas compte. Les informations fournies ci-dessus peuvent donc aider ces personnes à mieux comprendre la situation dans laquelle elles se trouvent.