Vidéo animée choquante sur la surpêche … Il est temps que ça change!

Annonce

vidéo surpêche
Pixabay

Vidéo animée choquante sur la surpêche … Il est temps que ça change!

Malgré une prise de conscience accrue de la surpêche, la majorité des gens réalisent encore très peu l’ampleur de la destruction de nos océans. Ce film présente un cas qui est incontestable pour laquelle cette pratique doit cesser et montre qu’il y a encore une opportunité de changement.

Grâce à la réforme de la politique commune de la pêche de l’UE, les ministres de la pêche et des membres du Parlement européen, les députés, peuvent enfin mettre fin à la surpêche.

Annonce

Voici une vidéo choquante sur la surpêche, qui espérons-le, éveillera les consciences:

Source / Crédits:  OCEAN2012EU

Malgré tous les progrès accomplis en matière de réduction de la pêche, plusieurs espèces sont toujours pêchées à des niveaux insoutenables. En Méditerranée et dans la mer Noire, 88 % des stocks sont surexploités. Le cas du maquereau de l’Atlantique du Nord-Est illustre la nécessité d’une coopération internationale améliorée pour une pêche durable. En raison de désaccords entre l’Islande, les îles Féroé, la Norvège et l’Union européenne à propos de la fixation unilatérale de quotas, le total admissible de captures (TAC) a été supérieur de 36 % aux recommandations scientifiques en 2013.

En Méditerranée et dans la mer Noire, 88 % des stocks sont surexploités.

Les rejets en mer de poissons morts ou mourants contribuent à la surpêche et à l’appauvrissement des stocks et sont un véritable gâchis. Cette pratique résulte souvent des efforts déployés par les pêcheurs pour tenter de respecter les quotas assignés pour d’autres espèces ou de maximiser la valeur de leurs captures, notamment en utilisant des filets à petites mailles pour prendre des espèces plus petites mais davantage appréciées. Le taux des rejets de cabillaud en mer du Nord est en baisse, mais en moyenne un quart du cabillaud pêché est encore rejeté par-dessus bord.

Pour certaines espèces, le taux de rejet est encore plus élevé – environ 40 % pour le carrelet et 56 % pour le merlan. Pour atteindre l’objectif de près de zéro rejets (les prises accessoires sont inévitables dans ce secteur), l’Union européenne a introduit progressivement des interdictions de rejet au 1er janvier 2015. L’effort devrait s’étaler sur quatre ans, le temps pour les pêcheurs de s’adapter graduellement au nouveau système et de s’équiper d’engins plus sélectifs.

Annonce

Cyril R.

C’est très probablement mon père qui m’a transmis cette passion que j’essaierai moi-même de transmettre à mes enfants. Dès que j'ai un peu de temps, je profite de l’occasion pour passer du temps dans la nature. Par ailleurs, je m’intéresse également à tout ce qui touche au bien être et à l'écologie de près ou de loin, je suis fasciné par toutes les méthodes d’investigation, vérifiables et reproductibles ayant pour but de produire des connaissances. J’ai donc décidé de rédiger des articles qui touchent à ces domaines. J’espère pouvoir vous transmettre un peu de mon savoir et de mon amour pour la nature.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *