Voici pourquoi il ne faut pas tuer les araignées de maison

Le 5 Juin 2018. Image crédit :Pixabay

Voici pourquoi il ne faut pas tuer les araignées de maison

Par Magali Caille

Il est vrai que les araignées ont mauvaise presse. Néanmoins, tuer les arachnides domestiques souvent très nombreuses dans nos logements n’est vraiment pas une bonne chose. Il s’avère que ces insectes sont beaucoup plus bénéfiques que nuisibles !

Le constat est très clair : un français sur quatre dit avoir peur des araignées. Néanmoins, si l’arachnophobie se place au-dessus de toute raison, il faut tout de même savoir que ces chères petites araignées domestiques ont beaucoup plus d’avantages que d’inconvénients.

En premier lieu, avoir des araignées dans son habitation est un très bon signe. Effectivement, elles évitent à tout prix les endroits trop chauds, trop humides ou encore trop confinés. Ainsi, avoir des araignées chez soi est révélateur d’un certain confort de vie. Par ailleurs, elles se feront un plaisir de s’occuper personnellement des moustiques, mouches et autres insectes, qui eux aussi apprécient les logements confortables !

D’autre part, l’idée de mettre dans notre jardin les araignées trouvées dans notre maison n’est pas vraiment bonne. En effet, il s’agit dans la plupart des cas d’une mise à mort certaine puisque ces dernières sont adaptées à des conditions de vie très précises. Certaines espèces peupleront uniquement nos intérieurs et d’autres plutôt nos jardins, et plus largement la nature. Pour ceux que cela dérange vraiment, il est conseillé de déplacer ces petites bêtes dans des endroits tels que le garage ou la cave.

Dans le jardin, les araignées sont aussi très utiles. Il faut savoir qu’en France, il existe pas moins de 1600 espèces d’araignées, et à l’extérieur celles-ci sont présentes à raison d’une centaine par mètres carré d’herbe. Véritables prédatrices, les araignées seraient capables de capturer environ une tonne d’autres insectes par an et par hectare !

Enfin, dans nos contrées, les espèces rencontrées sont souvent petites et inoffensives. Nous ne vivons tout de même pas en Amazonie, où se trouvent la plupart des araignées les plus dangereuses de la planète !

Découvrez également : Nicky Bay photographie des araignées miroirs qui ajustent leurs plaques d’argent pour paraître plus réfléchissante/  Source

Magali Caille

J’ai toujours su que j’écrirais un jour car c’est une de mes passions. J’ai commencé mas vie active avec un apprentissage dans l’hôtellerie et j’ai obtenu mon Cap de serveuse. Je fais encore quelque extras mais ma véritable passion est les relations humaines et la psychologie. Mais j’aime aussi beaucoup dessiner et la peinture. Je défens avec ferveur le droit des femmes dans le monde et de la place que les femmes devraient occuper.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *