Votre femme n’est pas brisée, elle souffre simplement d’anxiété

Votre femme n'est pas brisée

Le 22 Octobre 2018. Image crédit :depositphotos.com

Votre femme n’est pas brisée, elle souffre simplement d’anxiété

Par Lucie Meyer

Vous l’avez peut-être entendu dire qu’elle avait peur quand vous vous êtes assis à côté d’elle dans le bureau du médecin, vous lui avez tenu la main pendant que les larmes ruisselaient sur son visage.

Vous l’avez peut-être vue s’énerver et exploser parce qu’elle était submergée. Vous vous demandez d’où provient cette rage. Vous l’avez peut-être vue assise, regardant tranquillement au loin, la panique dans les yeux.

Vous avez peut-être deviné ou elle vous l’a peut-être dit, mais dans tous les cas, il y a certaines choses que vous devez savoir.

L’anxiété n’est pas toujours facile à dire. Vous pensez peut-être qu’elle vient de vous prendre la tête, mais c’est l’anxiété qui l’a fait, vous pensez peut-être qu’elle est en colère, mais c’est l’anxiété qui est responsable, vous pensez peut-être qu’elle ne s’amuse pas quand vous sortez et que vous êtes fautif, mais c’est faux. C’est l’anxiété.

Ses pensées repassent comme un train de marchandises dans sa tête à toute vitesse. C’est épuisant pour elle. C’est pour cette raison qu’elle est fatiguée.

Il n’y a pas un jour sans qu’elle ne réfléchisse pas.

Elle pense à tout et c’est généralement le pire scénario. Elle craint que quelque chose ne se passe pas bien. Qu’il se passe quelque chose si elle quitte la maison. Des enlèvements, des morts, des chutes, des voitures qui échappent au contrôle, c’est pour cette raison qu’elle ne veut pas quitter la maison ou tout simplement sortir, même si vous lui avez proposé avec de bonnes intentions.

Mais ce n’est pas si simple. C’est pour cela que lorsqu’elle est seule à la maison, elle vous enverra des millions de messages, vous racontant chaque mouvement ou tout ce qui ne va pas, elle sait que vous ne pouvez rien changer, elle sait que vous vous sentez impuissant, mais elle aussi , c’est la raison pour laquelle elle doit partager ce qu’elle vit avec vous, sinon sa tête va exploser.

Parfois, elle se demande pourquoi vous êtes avec elle. Si vous aviez su qu’elle souffrait d’anxiété, seriez-vous toujours là ? Auriez-vous préféré être avec quelqu’un d’autre qui n’a pas cet étau autour du cou?

Ne pensez pas une seconde qu’elle ne vous voit pas et qu’elle ne s’inquiète pas pour vous , bien au contraire. Elle sait que ce n’est pas votre faute, et elle sait que vous voulez la réparer, mais c’est impossible car elle n’est pas brisée.

Mais vous pouvez l’aider.

Vous pouvez voir ce qui devient trop pour elle, la foule de gens ou l’heure du coucher, l’heure du dîner et l’aider en lui tenant la main et en lui disant que vous êtes avec elle.

Ne lui donnez pas le sentiment d’avoir raté un rendez-vous, une fête, peu importe. Elle voulait y aller, mais elle ne pouvait pas. Elle se sent déjà mal. Emmenez les enfants au cinéma lorsque vous la voyez se débattre, poussez-la à prendre du temps pour elle.

Si vous êtes frustré, elle n’en tirera aucun avantage, son état ne fera que s’aggraver et vous serez tous les deux malheureux. Elle ne veut pas que son anxiété définisse votre relation.

L’inquiétude est déchirante pour elle. Elle souhaite pouvoir se sentir libre.

Chaque jour ne sera pas mauvais et ces jours devraient être célébrés, mais les jours sombres, célébrez-la quand même, car elle en a besoin.

Elle vous aime. Elle est vulnérable et effrayée. Elle vous aimera de tout son cœur et vous le saurez, car elle a déjà énuméré les avantages et les inconvénients… et, tout comme vous, à ses côtés, elle sera profondément loyale envers vous. Il vous suffit de lui prendre la main et de lui dire: «Je suis avec toi».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*