Le thé, le chocolat et le café supplémentés en zinc auraient un effet positif contre le vieillissement 

`Zinc contre le vieillissement 

Le 27 Novembre 2018  Image crédit :depositphotos.com

Le thé, le chocolat et le café supplémentés en zinc auraient un effet positif contre le vieillissement

Par Antoine Mercier

Le stress oxydatif est responsable en partie du vieillissement et peut favoriser les maladies chroniques, par exemple le diabète, la cataracte, les maladies coronariennes, Alzheimer, l’insuffisance rénale, Parkinson, et de nombreuses autres maladies.

Une équipe de chercheurs menée par la professeure Ivana Ivanović-Burmazović de l’Université Friedrich-Alexander d’Erlangen-Nuremberg (FAU), ainsi que des chercheurs des États-Unis, ont trouvé que le zinc pouvait stimuler une molécule organique capable de protéger du stress oxydatif.

Le zinc est un oligo-élément indispensable pour favoriser une bonne santé

Des chercheurs de la FAU, en collaboration avec le professeur Christian Goldsmith de l’Université Auburn, en Alabama, aux États-Unis, ont trouvé que le zinc pouvait apporter une protection contre le superoxyde responsable du stress oxydatif en l’associant à un composant présent dans des aliments comme le vin, le café, le thé et le chocolat.

Ce composant est un groupe d’hydroquinone que l’on retrouve dans les polyphénols, c’est-à-dire les substances végétales responsables de l’odorat et du goût. Le zinc active les groupes hydroquinone, créant une protection naturelle contre le superoxyde, un sous-produit de la respiration des cellules humaines qui abîme les propres biomolécules du corps, comme des protéines ou des lipides, ainsi que le génome humain.

Nouveau complexe métallique contre le superoxyde

L’hydroquinone seule n’est pas capable de décomposer le superoxyde. Mais, si le zinc et l’hydroquinone se mélangent, cela crée un complexe métallique qui imite l’enzyme superoxyde dismutase (SOD).

Ces enzymes offrent une protection contre l’organisme des processus de dégradation provoqués par l’oxydation et ont un effet antioxydant. De cette façon, le superoxyde peut être métabolisé et les dommages provoqués à l’organisme évités, éliminant ainsi le stress oxydatif.

Chocolat, café, etc. avec une supplémentation en zinc

Pour la première fois, la fonction de cette enzyme a été copiée sans revenir aux métaux de transition rédox-actifs comme le manganèse, le fer, le cuivre ou le nickel. Même si ces métaux peuvent aussi avoir un effet antioxydant, ils peuvent causer une augmentation du stress oxydatif s’ils sont pris en trop grande quantité. Le zinc est beaucoup moins toxique que les métaux mentionnés ci-dessus, ce qui permet de créer de nouveaux suppléments avec beaucoup moins d’effets secondaires.

Il serait également plausible d’ajouter du zinc à des aliments qui contiennent naturellement de l’hydroquinone pour améliorer la santé des consommateurs. Selon Ivana Ivanović-Burmazović,

«Il est possible que du vin, du café, du thé ou du chocolat deviennent disponibles à l’avenir avec une supplémentation en zinc. Néanmoins, la présence d’alcool annulerait les effets positifs de cette combinaison.»

Sources :  /www.fau.eu/h et //www.sciencedaily.com/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*